Comment recruter en cas de manque de main-d’œuvre ?

comment recruter face au manque de main d'oeuvre

« Près d’une entreprise sur deux ne trouve pas de réponses à ses offres d’emploi », a déclaré Emmanuel Macron lors de son allocution le lundi 12 juillet 2021. Depuis la crise sanitaire de la Covid-19, un grand nombre d’employeurs rencontre des difficultés de recrutement menaçant la reprise d’activité. Pour les TPE et PME qui ne disposent pas d’un service de ressources humaines, il est parfois difficile d’embaucher et les cabinets spécialisés ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Comment faire face au manque de main-d’œuvre et parvenir enfin à recruter ? Notre équipe vous donne quelques conseils ! ?

Les secteurs les plus touchés par le manque de main-d’œuvre

Les secteurs du BTP, de l’hôtellerie-restauration et de l’industrie sont particulièrement concernés par cette pénurie de candidats. La forte création d’emplois pour la reprise, la concurrence, la mauvaise image de certaines professions ou des conditions difficiles nuisent à l’attractivité de certains métiers qui n’attirent pas suffisamment de profils qualifiés. 44% des dirigeants de TPE déclarent devoir faire face à une pénurie de main-d’œuvre et 37% ont même dû renoncer à des marchés, des chantiers ou des projets.

Quelles sont les causes de cette pénurie de candidats ?

Les confinements successifs ont conduit de nombreux salariés “de la première ligne” à prendre du recul sur leur carrière, la pénibilité de leurs conditions de travail ou le sens de leur métier, certains décidant de changer de vie. De plus, la crise a amplifié les tendances comme la numérisation de l’économie. Le plan d’action lancé en 2020 par le gouvernement, qui vise à revaloriser salaires et diplômes, va permettre de résorber cette crise de main-d’œuvre, mais l’ajustement entre les besoins des entreprises et les profils des candidats prendra du temps.

Manque de main-d’œuvre : quelles sont les professions concernées ?

La pandémie a mis en lumière l’importance de certaines professions qui n’ont cessé de travailler, même lorsque l’économie était à l’arrêt dans de nombreux domaines d’activité. D’après l’étude de Pôle emploi “Besoins en main-d’œuvre”, voici les métiers dans lesquels la pénurie de candidats est la plus forte.

  • Aide à domicile
  • Carrossier
  • Couvreur
  • Géomètre
  • Mécanicien automobile
  • Plombier
  • Chauffagiste
  • Charpentier
  • Agent d’entretien
  • Employé de restauration

Heureusement pour les entreprises, cette situation ne devrait pas durer. En France, l’Insee table sur une croissance de 6%, et le taux de chômage a déjà retrouvé son niveau d’avant la crise sanitaire. Le gouvernement espère que l’impact de cette pénurie de candidats sur le plan économique sera effacé dès la fin 2021.

Face au manque de main-d’œuvre, il existe des réponses

Pour vous démarquer des concurrents qui proposent des postes comparables aux vôtres, vous devez revoir vos pratiques en matière de recrutement et améliorer votre sourcing de candidats. Comment parvenir à convaincre les bons profils de postuler à votre offre d’emploi et, surtout, comment trouver des employés qualifiés ? Voici quelques pistes à explorer ! ?

Miser sur la formation

Certains secteurs d’activité ne parviennent pas à recruter des salariés compétents et de plus en plus d’entreprises privées ouvrent leurs propres centres de formation pour pallier le problème inadéquation entre les besoins des entreprises et les savoirs-faire des demandeurs d’emploi. Sans aller jusqu’à mettre en œuvre une école interne, l’investissement dans la formation des salariés et des nouveaux employés grâce au CPF (Compte Personnel de Formation) peuvent permettre aux entreprises de disposer des compétences recherchées.

Soigner votre image auprès des candidats

Le travail sur l’attractivité de votre entreprises et sa marque employeur est primordial pour recruter. En soignant votre réputation en tant qu’employeur, vous aurez plus de chance d’attirer les talents. Demandez-vous pour quelles raisons les employés voudraient travailler dans votre entreprise et mettez votre ADN en avant !

Affichez par exemple la mission et les valeurs de votre entreprise sur votre offre d’emploi, votre site web et vos réseaux. Vous pouvez également partager sur votre site ou vos réseaux sociaux des photos d’événements, faire ressortir les avantages à travailler chez vous, votre environnement de travail ou encore les causes que vous soutenez. Les candidats ont plus de facilité à postuler auprès de sociétés en accord avec leurs valeurs ou dans lesquelles ils parviennent à se projeter. Votre marque employeur est un atout face à la concurrence !

Recruter un apprenti ou un alternant

500 000 contrats d’apprentissage ont été signés en 2020, soit 40% de plus que l’année précédente. Le recrutement d’un apprenti ou d’un alternant permet de former un futur professionnel de votre secteur d’activité en vue de son embauche.

Avec le plan “1 Jeune, 1 Solution”, vous pouvez bénéficier d’une aide exceptionnelle de 5000 à 8000 euros si vous recrutez dans le cadre d’un contrat en alternance jusqu’au 31 décembre 2021. Une bonne façon de participer à l’apprentissage d’un jeune travailleur et de recruter une main-d’œuvre formée par vos soins !

Choisir le bon site d’offres d’emploi pour faire face au manque de main-d’œuvre

Rédiger une offre d’emploi impactante et la diffuser sur le bon jobboard est la clé pour recevoir facilement des CV.  Les personnes en recherche d’emploi effectuent aujourd’hui leurs recherches sur des sites d’emploi en ligne et consultent des dizaines d’offres par jour ! À vous de faire la différence pour les inciter à postuler !

Il est primordial de soigner la rédaction de vos annonces, y compris pour des postes exigeant peu de qualifications professionnelles. Pour mettre toutes les chances de votre côté et recruter plus rapidement, nous vous conseillons également de partager votre offre d’emploi en ligne sur vos réseaux professionnels comme votre page LinkedIn.

Retour haut de page