Les 10 idées reçues sur l’intérim qu’il faut absolument oublier

29/06/2018 Retour à la liste

Partager

Les 10 idées reçues sur l’intérim qu’il faut absolument oublier

Le statut d’intérimaire doit faire face à des idées reçues vieilles comme le monde. Chez LIP, nous avons à cœur de dire stop aux préjugés qui stigmatisent les travailleurs temporaires et les placent dans des catégories restrictives.

L'intérim ne permet pas de trouver de CDI

Faux. Lorsque vous commencez une carrière dans l’intérim, vous fermez les portes aux CDD et aux CDI. Foutaise ! Accepter des missions de travail temporaire ne vous empêche pas de postuler à des offres d’emploi de CDD ou CDI, bien au contraire. Vous pouvez tout à fait passer d’un CDD à de l’intérim, puis de l’intérim à un CDI en faisant appel à une agence d'emploi. Tout est faisable, il suffit de montrer votre motivation ! De plus, avec les missions de TT, vous avez acquis de l’expérience et rien n’est plus vendeur auprès des recruteurs.

L'intérim est une situation précaire

Vrai et Faux. Si l’on considère que ne pas avoir d’emploi fixe engendre une précarité, alors oui, on vous l’accorde, c’est le cas de l’intérim. Mais ce que nous oublions souvent, c’est que les salaires perçus en intérim sont majoritairement plus élevés qu’en contrat à durée déterminée ou indéterminée. Cela est dû aux indemnités versées à la fin de chaque mission qui peuvent très vite augmenter. Financièrement, l’intérim peut donc être une alternative intéressante pour mettre de l’argent de côté et vivre sereinement. En revanche, l’intérim demande de l’organisation et de l’anticipation car, en cas de périodes d’inactivité, aucun salaire n’est versé. Il faut donc prévoir les éventuels frais engagés.

L'intérim ne s'adresse pas aux cadres

Faux. Tous les statuts de salarié peuvent trouver des missions d’intérim, et dans n’importe quel secteur. Quel que soit votre statut cadre, vous pouvez choisir de travailler en tant qu’intérimaire en vous inscrivant auprès d'une agence d'emploi. On pense à tort que l’intérim ne concerne que les emplois peu qualifiés. Or, tous les profils sont recherchés, notamment dans le secteur du Tertiaire qui recrute de nombreux salariés tout au long de l’année, pour des missions d’intérim de plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Les intérimaires travaillent mal

Faux. Beaucoup de personnes considèrent que lorsqu’on est intérimaire, et qu’on change souvent d’entreprises, on ne travaille pas correctement. Or, les comptes à rendre sont les mêmes qu’un salarié lambda. D’une part, l’intérimaire doit prouver à son employeur, soit l’agence de TT, qu’il est compétent. D’autre part, il doit faire ses preuves auprès de l’entreprise pour laquelle il intervient afin d’espérer voir son contrat prolongé ou décrocher une embauche en CDD ou CDI. Les travailleurs temporaires doivent donc faire preuve d’assiduité et d’engagement dans leurs missions. Chez LIP, nous tenons particulièrement à ce que nos intérimaires soient envoyés sur des missions qui leur correspondent et pour lesquelles nous sommes certains qu’ils seront compétents.

Faire appel à une agence d'emploi est une solution de derniers recours

Vrai et faux. En réalité, il existe deux profils d’intérimaires. Ceux qui, faute de trouver un CDD ou un CDI, acceptent des missions d’intérim pour acquérir de nouvelles expériences professionnelles avant de trouver l’emploi durable qui leur convient. Dans ce cas, c’est une solution temporaire qui permet d’enrichir son CV tout en restant à l’écoute du marché de l’emploi. Et il y a ceux pour qui l’intérim est un choix. Et oui, ça existe ! Et il y en a bien plus qu’on ne l’imagine. Quel que soit l’âge auquel on démarre les premières missions d’intérim, cela peut durer toute la vie si on le souhaite. C’est le cas pour certains professionnels de l’industrie et du BTP notamment, pour qui les chantiers sont nombreux et récurrents. Les indemnités perçues en fin de contrat permettent de vivre décemment tout en changeant régulièrement d’entreprise et d’environnement de travail. Alors, ça vous étonne ?

En intérim, il n’y a que des missions dans l’industrie ou le BTP

Faux. Lorsqu’on parle d’intérim, on pense tout de suite au BTP et à l’Industrie. Et pourtant, il n’y a pas que ces secteurs d’activité qui emploient des travailleurs temporaires ! De l’informaticien au commercial, en passant par le boucher et le soudeur, toutes les professions sont représentées par l’emploi temporaire. Vous recherchez un emploi près de chez vous ? Nous avons près de 3 000 postes à pourvoir en CDD, CDI et intérim sur lipsafari.com.

L’intérim est toujours mal perçu par les recruteurs

Vrai et faux. Avoir un CV sur lequel figurent plusieurs missions d’intérim n’est pas forcément un frein au recrutement. Cela prouve que vous avez découvert différentes sociétés et que vous avez acquis de l’expérience. En revanche, en fonction de la durée de vos missions, vous pouvez donner une image négative au recruteur qui peut considérer que vous n’appréciez pas la stabilité. Vous devez donc faire le point sur vos missions et sélectionnez celles qui mettent en avant votre parcours professionnel jusqu’à ce jour.

Il n’y a que des étrangers qui travaillent en intérim

Faux ! L’intérim est une alternative intéressante pour les étrangers arrivant en France qui souhaitent trouver des missions rapidement pour subvenir à leurs besoins. En revanche, ils sont loin d’être les seuls ! De nombreux français choisissent également de s’inscrire auprès d’une agence de travail temporaire pour rentrer sur le marché de l’emploi.

Les agences d'emploi sont réservées aux jeunes sans diplôme

Faux ! On associe trop souvent l’intérim aux job d’été, et donc aux jeunes étudiants ou lycéens qui souhaitent occuper leurs vacances scolaires en travaillant. Or, il est vrai que des missions de travail temporaire sont spécialement proposées lors de la saison estivale mais ce n’est pas une généralité et tout au long de l’année de nombreuses offres missions d’intérim sont à pourvoir. Quel que soit le niveau d’études des candidat(e)s, il y a forcément des offres d’emploi qui correspondent à chaque profil. Finis les préjugés sur l’intérim et les jeunes, qu’on ait 30, 40 ou 50 ans, rien n’est impossible quand on se donne les moyens !

Les agences d'emploi ne proposent que des missions d’intérim

Depuis la loi Rebsamen en 2015, les agences d’intérim sont autorisées à proposer des contrats à durée déterminée et indéterminée. A l’inverse, les cabinets de recrutement n’ont pas le droit de proposer des missions d’intérim à leurs candidat(e)s. Grâce à cette loi, nos 80 agences LIP ont pu s’ouvrir à de nouveaux marchés pour répondre toujours mieux aux commandes des clients et aux recherches d’emploi des intérimaires et candidat(e)s.

Vous êtes à la recherche d’un emploi près de chez vous ? Consultez toutes nos offres d’emploi et missions d’intérim sur lipsafari.com.

Partager

Retour en haut