Comment les permanents LIP ont-il vécu leur expérience en télétravail ?

26/05/2020
Comment les permanents LIP ont-il vécu leur expérience en télétravail ?

Dès le 17 mars 2020, les 600 permanents du Groupe LIP ont dû adapter leurs méthodes de travail. Entre garde d'enfants, chômage partiel et télétravail, les difficultés ont été nombreuses. Pourtant, tous ont gardé le cap et dressent aujourd'hui un bilan plutôt positif du télétravail auquel ils ont été contraints d'adhérer.

Le télétravail, entre bénéfices et difficultés pour les permanents LIP

Au sein du Groupe LIP, le télétravail n'était pas une organisation courante. 57% des permanents LIP n'avaient jamais télétravaillé avant crise sanitaire du Covid-19. Mais suite aux mesures de confinement, nous avons tous dû nous adapter à la situation et il semblerait que l'expérience soit positive puisque 34% des répondants n'ont rencontré aucune difficulté liée au télétravail.

De nombreux bénéfices liés au télétravail

Pour 56% des permanents, le télétravail a permis de bénéficier d'une souplesse des horaires. 41% ont trouvé qu'ils ont été plus productifs ainsi et 39,6% affirment qu'ils ont trouvé un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Cela s'explique notamment par la suppression des temps de transport. Ils ne sont que 8,8% à estimer que le télétravail n'a eu aucun bénéfice.

Des difficultés difficiles à surmonter en télétravail

Cette nouvelle méthode de travail, lorsque nous n'y sommes pas préparés, peut être source de difficultés. 66% des permanents LIP ont rencontré des problèmes à cause du télétravail lors du confinement. Dans le détail, 27% n'ont pas réussi à conjuger activités du foyer (devoirs et activités des enfants, entretien de la maison, préparation des repas...) et télétravail. 24% ont souffert du manque de communication avec leurs collègues et 22% avouent ne pas avoir réussi à se concentrer vraiment.

Enfin, pour seulement 10% des répondants, le développement du télétravail doit devenir un changement majeur au sein du Groupe LIP. Progressivement, les chargés d'affaires et consultants LIP reprennent leur place en agence et les permanents du siège social retrouvent leurs open spaces et leurs collègues, toujours dans le respect des gestes barrières et des mesures d'hygiène imposées par le service QSE de LIP.

Partager

Retour en haut