Témoignage exclusif de la directrice d’agence d’intérim BTP à Montpellier

11/05/2020
Témoignage exclusif de la directrice d’agence d’intérim BTP à Montpellier

 

Postulez à nos offres d'emploi

 

A Montpellier, l’agence d’intérim BTP dirigée par Marie-Lise a connu une baisse d’activité sans précédent. Malgré tout, les chargées d’affaires ont tenu bon et ont profité du confinement pour envisager la suite des aventures. Découvrez le témoignage de Marie-Lise, confinée mais toujours aussi motivée.

Comment se portait le marché de l’intérim BTP à Montpellier avant le confinement ?

Notre agence d’intérim à Montpellier faisait un bon démarrage d’année 2020 et nous avions de belles perspectives pour les mois à venir.

Nous comptions environ 140 intérimaires au planning chaque semaine. Les chantiers dans la région sont très nombreux et les entreprises ont un besoin récurrent en main d’oeuvre. Nous étions sur une très belle lancée avant que tout change.

Quels sont les impacts du confinement sur votre activité ?

Le confinement a eu rapidement raison de notre planning. Il a insidieusement fait mal au commerce, au business, générant une baisse totale de nos plannings. Depuis deux semaines, nous remontons progressivement la pente mais le planning est loin du début d’année. Malgré tout, nous gardons espoir et ne lâchons rien ! Nous restons encore et toujours à la disposition de nos clients et de nos intérimaires car c’est aussi ça le métier de chargé d’affaires : tirer des leçons des difficultés rencontrées pour revenir plus forts.

Comment gérez-vous les mesures de confinement tout en continuant à travailler ?

A Montpellier, j’ai la chance d’avoir une équipe très impliquée. Kamélia, Virginie et Marie, notre participante à l’Ecole de la Réussite, ont toujours répondu présentes pendant le confinement. Elles sont des collègues formidables et accessibles, ce qui facilite le travail à distance. Nous sommes en contact très régulièrement et chaque lundi matin nous faisons une visioconférence afin d’aborder les sujets principaux de la semaine à venir. Le recrutement, le relationnel, le commerce continue malgré tout. Je me rends compte chaque jour de la chance que j’ai de pouvoir compter sur une équipe si dynamique, si dévouée. Elles aussi ont attrapé le virus LIP !

Depuis près de deux mois, notre travail dans l'agence intérim se mêle à notre quotidien familial, à notre vie privée ce qui nous permet de nous apaiser et de prendre du recul. Nous faisons davantage attention au contenu de nos échanges et aux prises de décisions. Pendant le confinement, une bonne organisation s’avère essentielle.

Comment gérez-vous vos clients et vos intérimaires pendant le confinement ?

Chaque semaine, nous envoyons des emailing à nos clients en leur signalant notre disponibilité quotidienne. Nous les appelons régulièrement pour prendre de leurs nouvelles, répondre à leurs questions et à leurs besoins. Nous leur envoyons régulièrement les disponibilités de nos intérimaires pour qu’ils puissent envisager des recrutements pour la reprise des activités. L’essentiel est de garder le lien malgré les mesures de confinement et je pense que nous avons réussi cette mission. C'est également l'occasion de leur dire comment se porte l'intérim BTP à Montpellier.

Avec nos intérimaires, nous communiquons de façon hebdomadaire via des SMS chaleureux. Nous leur précisons également notre disponibilité afin qu’ils soient rassurés sur notre présence même pendant cette période particulièrement difficile pour eux. Ils peuvent nous appeler, nous poser toutes leurs questions, à tout moment. Nous entretenons des relations fortes, nous mesurons chaque jour l’importance de notre rôle pour ces personnes contraintes d’arrêter de travailler malgré leur volonté. Nous avons besoin d’eux et ils ont besoin de nous, c’est très important de les rassurer et surtout de répondre présentes.

Quelles sont leurs questions et leurs craintes au sujet de l'intérim BTP à Montpellier ?

En général, les questions de nos clients et intérimaires sont d’ordre administratif. Beaucoup s’interrogeaient sur la date de reprise des activités avant les annonces du Gouvernement. Chaque jour, ils veulent savoir s’il y a du travail dans l'intérim BTP. Lors de nos échanges avec les intérimaires, ils disent se sentir moins seuls. Nous parlons de leur vie de famille, de leur quotidien drôle ou angoissant. Chez LIP, nos intérimaires sont bien plus que des personnes que nous faisons travailler. Nous connaissons leur vie personnelle et faisons office d’oreilles attentives. Parfois, nous avons même l’impression de faire partie de leur entourage, de leur famille. Plus que jamais, ils ont besoin de nous et ils nous le font savoir.

Comment envisagez-vous la reprise de l'activité après le 11 mai ?

Depuis quelques semaines, on constate que les chantiers reprennent mais à un rythme très lent en raison des mesures drastiques d’hygiène et de sécurité. Les intérimaires sont dépendants des mesures de coordination sur les chantiers et d’autorisation ou non de réouverture. Nous écoutons attentivement les informations, nous faisons de la veille sur les réseaux sociaux et professionnels, et nous contactons régulièrement nos clients pour connaître leur position, leur organisation, leurs besoins. Certains de nos intérimaires sont restés en contact avec des ouvriers ou chefs de chantier BTP, et parfois c’est eux qui nous amènent l’information tant attendue. C’est la preuve que la relation de confiance est donnant-donnant.

En interne, nos responsables de secteur nous donnent régulièrement des informations lors de visioconférences. Avec certains permanents du Groupe LIP, nous avons créé un groupe WhatsApp pour échanger sur notre expérience du confinement et sur nos plannings respectifs. On se soutient mutuellement, et c’est très agréable.

Concernant la reprise, je pense qu’elle va être lente et longue. Il faudra s’armer de patience et être particulièrement attentifs aux nouvelles informations provenant du gouvernement et de nos managers. Dans tous le cas, nous devrons continuer à faire notre travail, tout en prenant du recul pour ne pas se laisser abattre par les chiffres. Nous devrons sans doute faire preuve de patience, ce qui n’est pas évident quand on est chargé d’affaires. Nous avons l’habitude d’être réactifs, rapides mais nous nous adapterons aux nouvelles tendances, aux nouveaux marchés et peut-être à de nouvelles façons de travailler. Je suis convaincue que nous y arriverons, tous ensemble. Plus que jamais, les valeurs du Groupe LIP - Confiance, Esprit d'Équipe et Professionnalisme - nous porterons dans l’avenir.

Partager

Retour en haut