LIP verse près de 340 000 € de taxe d’apprentissage aux écoles françaises

08/06/2018 Retour à la liste
LIP verse près de 340 000 € de taxe d’apprentissage aux écoles françaises

Qu’est-ce que la taxe d’apprentissage ?

Chaque année, toutes les entreprises françaises soumises à l’impôt sur les revenus ont l’obligation de verser une taxe d’apprentissage (TA), et cela quel que soit leur statut (associations, sociétés individuelles, entreprises commerciales, artisanales ou industrielles, entrepreneurs, coopératives agricoles, etc).

Cette taxe permet de financer les dépenses des lycées professionnels, CFA, ateliers, CCI, liées à l’apprentissage, à la formation professionnelle et technologique. Elle contribue à l’évolution des outils, machines, locaux et des formations dispensées auprès des futur(e)s salarié(e)s.

Comment est calculée la taxe d’apprentissage appliquée aux entreprises ?

Le montant de la TA est calculé à partir des rémunérations versées aux effectifs de l’année précédente. Elle comprend également les avantages en nature versés par l'entreprise (salaires, indemnités, primes, etc).

En 2018, LIP mobilise près de 340 000 € pour la taxe d’apprentissage

En 2018, le Groupe LIP a versé près de 340 000 € à 67 organismes. Cela comprend des CFA et lycées professionnels et techniques, les Compagnons du devoir, la Fédération Compagnonnique, des CCI, ou encore certains instituts régionaux universitaires. En 2016, nous avions reversé 204 248 € et en 2017, 235 510 €. Avec l’acquisition du Groupe d’intérim CGR, la taxe d’apprentissage versée cette année atteint un record dont nous sommes fiers.

Comment est réparti le versement de la taxe d’apprentissage ?

Le versement de la TA ne dépend que du choix des employeurs. C’est eux qui choisissent librement d’affecter telle ou telle somme aux organismes qui correspondent à leur politique d’entreprise et à leurs besoins de recrutement. En revanche, les établissements sélectionnés doivent être officiellement habilités par l’Etat.

Chez LIP, nous laissons le choix à nos chargé(e)s d’affaires et consultant(e)s de définir les centres de formation auprès desquels ils souhaitent verser une partie de la taxe d’apprentissage. Ils doivent donc se concerter, sélectionner les écoles et fournir la liste des établissements aux équipes du siège de LIP qui se chargent de la répartition.

Quant au versement de la taxe d’apprentissage, il ne peut se faire qu’en passant par un organisme collecteur appelé OCTA.

La taxe d’apprentissage est-elle bénéfique pour les entreprises ?

Pour une société comme LIP, c’est l’occasion de participer à la formation de futur(e)s talents dans tous les secteurs d’activité. En aidant les écoles à financer leurs frais de fonctionnement, nous mettons toutes les chances de notre côté pour recruter des candidat(e)s qualifié(e)s et motivé(e)s pour rejoindre le monde du travail. Cela représente un véritable vivier de profils compétents ! A l’inverse, les CFA et autres structures scolaires que nous finançons ont pris l’habitude de nous recommander auprès des jeunes diplômé(e)s qui recherchent un emploi.

Vous êtes dirigeant, intervenant ou professeur au sein d’une école professionnelle éligible à la taxe d’apprentissage ? Vos élèves sont prêts à appliquer leurs compétences dans une entreprise en plein essor ? Trouvez l’agence LIP la plus proche de chez vous et contactez nos chargé(e)s d’affaires et consultant(e)s spécialisé(e)s.

Retour en haut