Rencontre avec Graziella, directrice de l’agence intérim BTP et Industrie à Strasbourg

agence interim btp strasbourg

Prenons la route direction l’Est de la France où nous accueille Graziella, directrice de l’agence intérim BTP et Industrie à Strasbourg. Après un début de carrière dans l’immobilier, elle opère une reconversion professionnelle et tombe dans la marmite de l’intérim. Pour nous (et pour vous chers lecteurs), elle a accepté de revenir sur son parcours, de nous partager ses projets et ses ambitions pour son agence LIP.

Inscription intérimaire

Qui es-tu et qu’as-tu fait avant d’arriver chez LIP ?

Je m’appelle Graziella, j’ai 33 ans et je suis strasbourgeoise.

Concernant mes études, j’ai obtenu un BTS et une licence pro dans l’immobilier. J’ai commencé ma vie professionnelle dans ce secteur d’activité. Pendant un an et demi, j’ai vendu des biens neufs et anciens aux particuliers. Ce métier me plaît toujours mais la relation avec les particuliers n’était plus à la hauteur de mes attentes. Ils sont des clients particulièrement exigeants, et ce n’était pas toujours facile de leur faire comprendre que leurs critères ne pouvaient pas être toujours réunis.

Postulez sur notre site emploi

LIP Safari

Comment es-tu arrivée dans l’intérim alors ?

Quand je cherchais un nouveau poste, j’ai déposé mon CV dans une agence d’intérim. Il y avait une opportunité à saisir dans cette agence donc j’ai signé un contrat pro de 9 mois. Ça m’a beaucoup plu et en 2014, je suis rentrée dans un grand groupe d’intérim en tant que consultante dans le domaine de l’industrie. Je suis restée deux ans à ce poste. Ensuite, j’ai rejoint le cabinet de recrutement dans le même groupe. Je recrutais des profils cadres pour des postes en CDI et CDD. En parallèle du recrutement, j’accompagnais les autres consultants du réseau, j’organisais des challenges, des formations, des sessions de phoning. J’ai beaucoup aimé transmettre mes connaissances à mes collègues. J’avais pour ambition de passer sur un poste de management mais il n’y en avait pas d’ouvert donc j’étais ouverte aux opportunités. En octobre 2020, un recruteur LIP m’a contacté et m’a proposé le poste de responsable au sein de l’agence intérim BTP à Strasbourg. Un mois plus tard, je prenais mes fonctions et je suis toujours là !

Présente-nous ton agence d’intérim LIP ?

Elle existe depuis de nombreuses années puisqu’avant d’être sous l’étendard LIP, il s’agissait d’une agence Eurodeal. C’est en juillet 2020 qu’elle est officiellement devenue LIP. Je ne l’ai connu que sous cette entité donc mais son historique est riche.

Quand je suis arrivée, il y avait une chargée d’affaires. Aujourd’hui, mon équipe est restreinte puisque je travaille avec Clara, chargée de recrutement en alternance. Mais nous recrutons un chargé d’affaires en CDI donc si ça vous intéresse, n’hésitez pas à postuler ! ?

Quels points positifs peux-tu citer concernant la localisation de l’agence ?

Nous sommes en plein centre-ville de Strasbourg. Juste en face de notre agence intérim BTP à Strasbourg, il y a un arrêt de tramway donc venir en transport en commun est très simple pour nos candidats et intérimaires. Dans notre rue, plusieurs confrères ont également pignon sur rue. Le seul problème de taille est que nous n’avons pas de places de stationnement et nous cherchons beaucoup de profils avec permis de conduire. Nous avons trouvé une solution : c’est moi qui me déplace sur les chantiers pour garder le contact avec les intérimaires et en rencontrer d’autres. Nous sommes aux petits soins avec eux et ils apprécient beaucoup cette disponibilité.

Connaissez-vous L'Ecole de la Réussite ?

Ecole de la réussite

Quelles sont les spécialités métiers de votre agence d’intérim BTP à Strasbourg ?

Du côté du BTP, nous avons majoritairement des offres d’emploi en intérim pour les professionnels du second œuvre. Menuisier, chauffagiste, plaquiste, peintre, électricien, plombier… Nous recherchons tous les profils qu’ils soient débutants ou expérimentés.

Nous avons également un portefeuille client d’entreprises industrielles locales. Dans ce secteur d’activité, nos clients recherchent plutôt des soudeurs, chaudronniers et techniciens de maintenance pour des postes en CDI ou CDD.

Combien d’intérimaires déléguez-vous chaque semaine ?

Nous avons en moyenne 20 intérimaires délégués chez nos clients chaque semaine. Pour le moment, nous n’avons pas de CDI-intérimaire car ce n’est pas notre priorité. Certains intérimaires m’ont déjà questionné au sujet de ce type de contrat de travail mais ça n’a jamais été plus loin pour le moment. Bien évidemment, notre objectif est d’en signer mais il faut s’assurer de faire les bons choix et cela demande du temps.

Que peux-tu nous dire sur les clients de votre agence intérim BTP à Strasbourg ?

La majorité de nos clients du BTP sont des PME spécialisées dans la peinture, l’électricité, la menuiserie, etc. Dans l’industrie, il s’agit plutôt d’entreprises expertes en métallerie, notamment pour tout ce qui est fabrication de lames de robots de cuisine.

Nous comptons une quinzaine de clients différents et tous sont situés dans un rayon de 50 km autour de notre agence intérim à Strasbourg. Cela nous permet de leur rendre visite facilement et de nouer une relation de proximité.

Vous arrive-t-il de collaborer avec d’autres agences intérim LIP ?

Nous sommes beaucoup en contact avec les agences de Metz, Hagondange et Nancy mais elles sont quand même assez loin géographiquement de nous. Il nous arrive d’échanger sur des profils ou des clients mais les intérimaires ne sont pas mobiles sur de si grandes distances. Dans tous les cas, nous savons que nous pouvons compter sur eux en cas de besoin et c’est très important.

Comment se porte le marché de l’intérim BTP à Strasbourg ?

Des commandes de la part de nos clients, nous en avons beaucoup, ce n’est pas du tout un problème. En revanche, la grosse difficulté c’est le sourcing. Nous sommes confrontés à la forte concurrence de nos voisins allemands et suisses. La ville allemande la plus proche est à seulement 10 minutes de Strasbourg donc beaucoup de frontaliers vivent en France et traversent la frontière pour travailler en Allemagne où les salaires ne sont pas du tout les mêmes.

Y a-t-il des métiers plus pénuriques que d’autres ?

Pour être honnête, c’est le même combat dans le BTP et l’industrie. Les profils qualifiés de tous les métiers sont difficiles à trouver dans les deux secteurs d’activité. Nous avons une difficulté supplémentaire dans le BTP qui est lié au permis de conduire. Beaucoup d’intérimaires n’ont pas le permis alors que les missions sont en dehors de la ville et nécessitent d’être véhiculé. Dans l’industrie, c’est beaucoup moins problématique.

Quelle est votre stratégie pour développer votre business ?

J’organise des rendez-vous avec des lycées professionnels. Nous mettons en place des partenariats avec des acteurs locaux, notamment avec l’école de la seconde chance qui accompagne des personnes en réinsertion professionnelle. Notre objectif est de faire connaître l’agence d’intérim BTP et Industrie à Strasbourg auprès des candidats et pour cela, nous diffusons des annonces d’emploi à la radio locale “Top musique”. C’est gratuit et cela nous permet de faire entendre le nom de LIP sur les ondes.

Nous espérons pouvoir participer à des salons du recrutement pour rencontrer les candidats et développer notre vivier de profils. Il y a beaucoup à faire et nous ne manquons pas d’idées et de volonté !

Proposez-vous également des formations à vos intérimaires ?

Oui, tout à fait ! Nous avons un budget dédié à la formation et chaque année, nous en organisons pour des intérimaires qui ont déjà fait des missions pour nous et en qui nous avons confiance. C’est un excellent moyen de fidéliser nos gars, de les récompenser. Ils peuvent ajouter de nouvelles compétences sur leur CV et nous pouvons leur proposer davantage de missions chez nos clients. Leur quotidien professionnel est davantage varié et ça leur sera utile tout au long de leur carrière.

Parlons de l’image de l’intérim. Qu’en penses-tu ? Et tes proches ?

Quand je me suis inscrite en agence d’intérim à Strasbourg, je n’y connaissais rien au métier de chargé d’affaires ou de responsable d’agence. Mais quand j’ai commencé, j’ai découvert la relation tripartite, la délégation, les subtilités du contrat de travail. C’est un domaine très complet qui requièrent de nombreuses compétences et les challenges sont nombreux. C’est ce qui m’a plu et me plaît toujours autant.

Quant à mes proches, au début, ils pensaient que j’étais moi-même intérimaire. Quand je leur ai expliqué mon métier, je n’ai pas eu de retours positifs ni négatifs. Ils sont ouverts et intéressés et savent que je suis pleinement épanouie dans ma vie professionnelle donc c’est le principal !

Selon toi, l’intérim c’est une aventure tous les jours ou plutôt la routine ?

Oh non, c’est une aventure tous les jours, il n’y a pas de routine ! C’est les montagnes russes en permanence. Nous avons des clients et des profils très différents. On découvre en permanence de nouveaux métiers, nous avons des bonnes et mauvaises surprises. Chaque candidat a sa propre expérience, son vécu, ses compétences. Aucune journée ne se ressemble, c’est ce qui me plaît d’ailleurs. Il est vrai que parfois, certains jours sont plus difficiles que d’autres et qu’il faut savoir encaisser mais c’est le métier !

As-tu des anecdotes ou excuses d’intérimaires à nous confier ?

Je constate surtout que de plus en plus de candidats et d’intérimaires ne répondent plus aux sollicitations. Bien sûr, ce n’est pas une majorité et heureusement, mais c’est la réalité. Je ne dis pas que plus personne ne veut travailler car beaucoup se lèvent encore le matin pour gagner de l’argent mais d’autres nous répondent qu’ils gagnent autant au chômage qu’en travaillant.

Il m’arrive d’avoir des entretiens prévus avec des candidats mais ils ne se présentent pas et ne préviennent pas de leur absence. Idem le jour de la mission, ils ne vont pas sur le chantier et ne donnent plus signe de vie. Je me souviens qu’une fois, j’ai contacté un intérimaire pendant une semaine et quand il m’a enfin répondu, il m’a dit qu’il dormait depuis une semaine…

Bien sûr je parle ici des cas extrêmes et ils ne sont pas majoritaires ! Nous pouvons compter sur de véritables intérimaires professionnels qui répondent présents, assurent leurs missions et sont fidèles à notre agence d’intérim BTP et Industrie à Strasbourg.

Vous jouez un rôle social important auprès des intérimaires, non ?

Tout à fait. En tant qu’employeur, nous sommes là pour les accompagner, leur rendre des services tout en posant des limites. Par exemple, quand certains intérimaires nous demandent de leur faire leur déclaration d’impôts, nous les orientons mais ne le faisons pas à leur place. Nous répondons toujours présents quand il s’agit de les écouter mais nous ne manquons pas de leur rappeler que nous restons leur employeur.

Retour haut de page