Accepter des missions d'intérim quand on est mineur : est-ce légal ?

25/05/2018 Retour à la liste

Partager

Accepter des missions d'intérim quand on est mineur : est-ce légal ?

Pour profiter de la vie même quand on a moins de 18 ans, nombreux sont les adolescents à vouloir travailler pendant leurs vacances scolaires, notamment lors des deux mois d’été. Agriculture, services à la personne ou encore animation, plusieurs secteurs d’activité ont besoin de main d’œuvre jeune et dynamique chaque année pour faire face à la croissance saisonnière de leur entreprise. Mais pouvez-vous accepté des missions intérim si vous avez moins de 18 ans ? Nous répondons à toutes vos interrogations.

Que dit la loi concernant les missions d'intérim pour les mineurs ?

Légalement, un mineur de plus de 16 ans ne peut travailler que pendant les vacances scolaires, sous condition d’avoir une autorisation écrite de ses représentants légaux. Cela concerne également certains emplois particuliers, pour lesquels l’intérimaire mineur ne court aucun risque.

Quant à la durée d’une journée de travail, elle ne peut dépasser 8h, soit 35h par semaine. Sachez que le travail de nuit et les jours fériés sont interdits et qu’ils n’existent aucune dérogation possible à cette réglementation.

Enfin, les intérimaires mineurs doivent obligatoirement bénéficier d’une pause de 30 minutes toutes les 4h30 et de deux jours de repos consécutifs, le week-end ou en semaine. Là aussi, en tant qu’employeur ou agence de travail temporaire, vous n’avez aucune possibilité de passer outre la loi.

Peut-on s’inscrire en agence d’intérim quand on est mineur ?

Vous avez plus de 16 ans ? Vous pouvez tout à fait vous inscrire auprès d’une agence de travail temporaire près de chez vous ! Mais attention, les emplois et missions proposés auxquels vous pouvez postuler sont très limités. Beaucoup de professions sont interdites aux intérimaires mineurs, notamment en raison des conditions de sécurité précises et strictes à respecter. Enfin, les entreprises recherchent souvent des salariés expérimentés, ce qui est rarement le cas d’une personne fraîchement sortie du collège.

Chez LIP, vous êtes les bienvenu(e)s, quel que soit votre âge ! N’hésitez pas à créer un CV efficace et à nous le transmettre pour que nous puissions répondre à vos attentes. Nos chargé(e)s d’affaires et consultant(e)s seront ravi(e)s de vous aider à trouver la voie du marché du travail.

Des métiers interdits pour les intérimaires mineurs

Quel que soit l’âge des intérimaires mineurs, de nombreuses professions leur sont interdites, en raison des risques qu’elles peuvent générer. C’est notamment le cas des métiers sur machine et en hauteur, des débits de boissons, et du port de charges.

Toutes les entreprises travaillant avec des agents chimiques dangereux, agents biologiques, vibrations mécaniques, rayonnements, appareils sous pression ou en milieu confiné ne peuvent pas faire appel à des intérimaires mineurs.

Si vous souhaitez connaître la liste complète et officielle des métiers interdits aux intérimaires de moins de 18 ans, consultez le site officiel du service public.

En ce qui concerne les adolescents de moins de 14 ans, ils sont autorisés à travailler dans une entreprise de spectacles, de radiophonie, de télévision ou de cinéma ou au sein d’une agence de mannequinat, sous réserve de l’accord des représentants légaux.

Quel salaire peut-on espérer pour une mission intérim quand on est mineur ?

Un intérimaire mineur est rémunéré sur la base du SMIC. En 2018, le montant mensuel brut s’élève à 1 498,47 € pour un emploi de 35h par semaine. Mais le salaire est minoré de 20% avant 17 ans et minoré de 10% entre 17 et 18 ans, sauf en cas de convention collective appliquant une dérogation. Sachez cependant que ces minorations sont automatiquement supprimées si l’intérimaire mineur a déjà une expérience de 6 mois sur le poste occupé.

L’un des avantages qui poussent les professionnels à travailler en tant qu’intérimaire est la prime de précarité versée à la fin de chaque mission. Si vous avez moins de 18 ans et que vous poursuivez vos études après votre emploi temporaire, vous ne percez aucune indemnité car votre situation n’est pas considérée comme précaire.

Quelles sont les formalités pour l’employeur ?

En tant que chef d’entreprise, lorsque vous souhaitez faire travailler un intérimaire mineur, vous devez obtenir une autorisation préalable à l’embauche auprès de l’inspection du travail. Celle-ci doit être faite au minimum 15 jours avant que le salarié arrive. Vous devez alors préciser la durée du contrat, la nature et les conditions de travail, l’horaire et la rémunération. Cette autorisation doit être accompagnée d’un accord écrit, signé par les parents ou les représentants légaux de l’adolescent qui l’autorise à travailler.

Avant que l’intérimaire mineur commence son emploi dans votre société, il doit obligatoirement passer une visite d’information et de prévention (anciennement la visite médicale) auprès d’un professionnel de santé agréé.

Quid des jobs d’été quand on est mineur ?

La loi française, pourtant connue pour être stricte, a progressivement lâché du lest pour permettre aux mineurs de 14 ans et plus de travailler lors des vacances scolaires. En revanche, cela n’est possible que lorsque ces dernières durent au minimum 14 jours car la loi impose aux mineurs de bénéficier « d’un repos continu au moins égal à la moitié du temps total de vacances ».

En étant mineur, vous pouvez trouver un emploi pour les vacances dans différents secteurs d’activité : services à la personne (babysitting, garde d’animaux, services à domicile…), restauration (extras, service en salle, plonge…), animation (Bafa dès 17 ans), et travaux saisonniers agricoles (vendanges, conditionnement, maraîchage…).

LIP propose une formation pour devenir chargé(e) d’affaires ou consultant(e) en recrutement

Il est courant que des élèves décrochent du système scolaire rapidement parce qu’ils ne trouvent pas leur place et n’y arrivent pas. Certains parviennent à aller jusqu’au bac mais ne peuvent envisager la suite de leur avenir assis sur des chaises en classe. C’est votre cas ? Sachez que le Groupe LIP propose une formation qualifiante et rémunérée pour devenir chargé(e) d’affaires ou consultant(e) au sein de nos agences d’intérim.

Vous avez entre 18 et 30 ans, n’êtes plus scolarisé depuis au moins un an et avez obtenu au maximum un bac ? L’Ecole de la Réussite est faite pour vous !

Pendant 6 mois, vous êtes formé par des professionnels du recrutement en suivant 5 thèmes : commerce, comportement professionnel, informatique et administratif, recrutement, expression écrite et orale. Vous alternez les semaines de formation et les semaines au sein d’une agence pour vous familiariser progressivement avec le métier.

Tout au long de votre aventure à l’Ecole de la Réussite, vous êtes rémunéré à hauteur du SMIC et percevez un salaire plus important au bout du 7ème mois, sous réserve d’obtention du diplôme et de l’accomplissement des objectifs qui vous sont confiés.

Vous souhaitez en savoir plus à ce sujet ? Consultez notre page consacrée à l’Ecole de la Réussite.

 

Partager

Retour en haut