Le marché du transport routier de marchandises vu par le Groupe LIP

07/10/2020
Le marché du transport routier de marchandises vu par le Groupe LIP

Du 28 septembre au 04 octobre 2020, le secteur du Transport était mis à l’honneur à travers la première” semaine nationale du transport routier de marchandises”. A l’origine de ce projet, la fédération nationale des transports routiers (FNTR) a tenu à mettre en avant ces “héros de la deuxième ligne” qui ont assuré l’approvisionnement de tous les Français pendant la crise de la Covid-19. C’est pour nous l’occasion idéale de parler de notre branche LIP MANTRANS, spécialisée dans les métiers du Transport et de la Logistique

Le transport routier à l’honneur lors de la semaine du développement durable 

Pendant une semaine, des entreprises spécialisées dans le Transport ont ouvert leurs portes aux décideurs politiques locaux et nationaux afin qu’ils prennent conscience de la réalité du secteur, de ses difficultés mais aussi de ses forces. 

Hasard du calendrier ou non, c’est également à cette même période que se déroule la semaine du développement durable en France. Le sujet de l’environnement dans le secteur du transport est au cœur de nombreuses préoccupations et prises de conscience. 

Selon la FNTR, les transporteurs français se sont engagés à améliorer les performances de leurs véhicules pour diminuer leurs impacts sur l’environnement. Et cela semble fonctionner car "en 10 ans le secteur routier de marchandises a réduit ses émissions de CO² annuelles de 22%, passant de 30,5 millions de tonnes à 23,7 millions de tonnes”. Les émissions d’oxydes d’azote et de monoxyde de carbone ont également été réduites grâce aux efforts de ces entreprises. 

Témoignage exclusif du directeur général de l’entreprise Jacky Perrenot 

A l’occasion de la semaine du développement durable, nous avons interviewé M. Denis Bertin, directeur général des opérations et du développement au sein de l’entreprise de transport Jacky Perrenot. Client de LIP Mantrans depuis plusieurs années, il nous explique comment une stratégie de développement durable peut s’intégrer dans ce secteur d'activité.

Pouvez-vous vous présenter et présenter votre entreprise ? 

D.Bertin : J’ai rejoint le Groupe Jacky Perrenot il y a six ans, en tant que directeur général des opérations et du développement. Notre entreprise compte 8 500 collaborateurs, 100 agences réparties sur la France entière, et une flotte de 5 000 véhicules.  

Nous sommes le troisième transporteur en France et notre expertise se concentre sur le transport domestique. L’entreprise travaille majoritairement pour les secteurs de l’agroalimentaire et de la grande distribution avec des clients comme Casino, Carrefour, Intermarché, Leclerc. Cela représente 70% de notre activité. En parallèle, nous continuons de nous ouvrir à d’autres marchés comme la chimie, l’hydrocarbure et l’énergie. 

Enfin, nous disposons de 300 000 m² d’espaces de stockage et avons donc une activité en logistique. 

Comment est constituée votre flotte de véhicules ? 

D. Bertin : Elle se compose de trois parties principales. La première concerne les véhicules utilitaires légers (VUL). Ils sont utilisés pour les livraisons à domicile ; par exemple, si vous commandez un produit chez Maison du Monde, c’est l’entreprise Jacky Perrenot qui vous livre ! 

La seconde partie de notre flotte est constituée de camions 19 à 26 tonnes adaptés aux livraisons en centres-villes. Enfin, les véhicules poids lourds articulés de 40 tonnes représentent 75% de notre flotte. 

Grâce à cette diversité de véhicules à disposition, nous pouvons répondre aux différentes demandes de nos clients majoritairement présents dans les gros bassins de consommation à savoir la région parisienne, la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur et la région lyonnaise. Nous avons également une forte activité en Bretagne et dans l’Est de la France. 

Depuis combien de temps travaillez-vous avec LIP MANTRANS ? 

D. Bertin : Nous travaillons avec la société Mantrans depuis plus de six ans. Notre collaboration avec la branche transport de LIP a commencé en 2018. Depuis le rapprochement de ces deux entités, LIP Mantrans est l’un de nos prestataires d’intérim les plus importants. Nous comptons entre 35 et 40 équivalents temps plein dans nos différentes agences, majoritairement des conducteurs. 

Le volume d’intérimaires que nous faisons travailler est important car nous avons des métiers très saisonniers. Nous recrutons en CDI et CDD mais de nombreux conducteurs font le choix de rester en intérim pour bénéficier de la souplesse du contrat de travail. Enfin, je pense qu’il y a encore beaucoup à faire pour attirer les candidats dans le secteur du transport et de la logistique

Vous possédez une flotte de véhicules qui roulent au gaz naturel. Pouvez-vous nous en dire plus ? 

D. Bertin : Nos premiers véhicules roulant au gaz naturel sont arrivés en 2012 dans notre flotte. Avec cette prise de décision, nous sommes les précurseurs ! Le choix de la transition énergétique nous a permis d’anticiper les futures contraintes concernant les accès aux agglomérations notamment.  

Aujourd’hui, 12% de notre flotte roule au gaz naturel, soit environ 500 véhicules. Nous avons également un tracteur 26 tonnes électrique qui est une sorte de prototype. 

Nous équipons progressivement nos camions de systèmes de climatisation et chauffage autonomes. On mise beaucoup sur la technologie et les énergies alternatives comme l’azote pour moderniser notre flotte et offrir plus de confort à nos conducteurs. 

A travers cet engagement de développement durable, nous souhaitons améliorer l’empreinte environnementale de notre entreprise. Cela est valable en interne, auprès de nos collaborateurs, mais aussi auprès de nos clients et du grand public.

Tous les trois ans, nous renouvelons notre flotte et chaque année, nous avons pour objectif d’introduire 150 nouveaux véhicules roulant au gaz. Cela s’inscrit dans notre projet global de transition énergétique.

Menez-vous d’autres opérations internes en faveur de l’environnement ? Quels sont vos prochains projets pour développer cet aspect ? 

D. Bertin : Il y a quelques jours, nous avons obtenu le label CO² décerné par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie NDLR). Nous avons travaillé pendant un an sur ce projet et nous nous sommes engagés à réduire de 5% notre empreinte carbone sur une durée de trois ans. Aujourd’hui, nous sommes très fiers de cet aboutissement, notamment parce que ce label s’applique à 72 filiales du Groupe Jacky Perrenot spécialisées dans le transport.

Tous nos collaborateurs sont impliqués dans ce projet à travers des actions très concrètes sur la consommation d'énergie ou encore la rationalisation des parcours de route. Par exemple, nous tenons à réduire notre pollution atmosphérique mais aussi notre impact sonore grâce à des camions plus silencieux. Enfin, de 2022 à 2025, nous avons pour projet d’équiper nos agences de la région Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur avec des véhicules hydrogènes.

Le secteur du transport routier de marchandises en France (TRM) 

Selon le dernier observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les Transports et la Logistique (OPTL), en 2018, le secteur du transport (activités de poste et courrier comprises) a généré un chiffre d’affaires de 216,5 milliards d’euros en France, soit 9,2% du PIB. Cette même année, le nombre de créations d’entreprises spécialisées dans les transports routiers et activités parallèles a augmenté de 86%. C’est le transport routier de marchandises (TRM) qui connaît l’augmentation la plus importante avec +93%. 

Au total, près de 730 000 salariés travaillent dans la branche du Transport et de la Logistique, dont 376 000 dans le TRM. Il faut dire qu’il s’agit d’un secteur stratégique pour l’économie nationale ; tous les produits de consommation transitent grâce à nos moyens de transport, qu’ils soient terrestres, aériens, maritimes ou ferroviaires. 

Quel recours à l’intérim dans le secteur du transport routier ? 

Selon le baromètre du Prism’Emploi sur l’année 2019, le secteur du transport et de la logistique a connu une baisse de 6,1% des effectifs intérimaires. Sa dépendance au commerce extérieur est en partie responsable de cette tendance négative mais il est important de rappeler que l’intérim a augmenté de 45% dans ce secteur depuis 2015. 

D’après l'OPTL, 28% des établissements spécialisés dans le transport routier de marchandises ont eu recours à du personnel intérimaire en 2019, notamment pour recruter des conducteurs PL et des manutentionnaires/magasiniers. 

Avant la crise de la Covid-19, 53% des entreprises de la branche prévoyaient de recruter au cours de l’année 2019, soit 2 points de plus qu’en 2018. Dans le secteur particulier du TRM, plus d’une entreprise sur deux envisageait d’agrandir leurs effectifs. Malheureusement, la situation à laquelle nous sommes tous confrontés vient remettre en question ces perspectives positives. 

Les métiers du transport routier recrutent ! 

Avant la crise que nous traversons, le secteur du Transport et de la Logistique souffrait déjà de nombreuses difficultés pour recruter du personnel qualifié. Entre les fausses idées reçues sur les métiers, le manque de nouveaux professionnels formés et les nombreux départs à la retraite, les recrutements réussis se font rares. 

Pourtant, de nombreuses offres d’emploi sont disponibles partout en France ! Les chauffeurs PL et SPL sont particulièrement recherchés pour effectuer des trajets nationaux. Des postes d’agents d’exploitation sont également à pourvoir en CDI, CDD ou mission d’intérim. Enfin, les chefs de quai ou encore les commerciaux spécialisés dans le Transport restent des profils très recherchés par les entreprises de ce secteur. 

Quant aux métiers de la Logistique, les opportunités pour les magasiniers, caristes et préparateurs de commandes ne manquent pas en France. 

En 2018, 24 600 emplois ont été créés dans la branche des transports routiers, dont 16 500 dans le TRM, de quoi encourager les demandeurs d’emploi à rejoindre ce secteur d’activité. Selon l’OPTL, 77% des salariés sont embauchés en CDI dans le TRM ! 

Vous recherchez un emploi dans le transport ou la logistique près de chez vous ? Consultez toutes nos offres d’emploi sur LIP SAFARI.COM et sur MANTRANS.FR

Plus de 30 agences LIP spécialisées dans les métiers du transport et de la logistique 

La branche LIP Mantrans compte plus d'une trentaine d’agences expertes dans le recrutement des professionnels du transport et de la logistique. Elles sont principalement situées sur l’axe autoroutier stratégique Lille-Paris-Lyon-Marseille et deux agences ont récemment ouvert leurs portes à Rennes et à Nantes, couvrant ainsi l’Ouest de la France. Au total, plus de 90 exploitants, experts de leurs métiers et de la législation, sont à votre disposition pour vous aider à décrocher un nouvel emploi en CDI, CDD ou intérim. 

Trouvez l’agence LIP Mantrans la plus proche de chez vous et démarrez une nouvelle aventure qui vous correspond ! 

Un service d’astreinte 24h/24 et 7j/7 pour les recrutements urgents 

Conscient des particularités du secteur du transport, toutes nos agences LIP Mantrans fonctionnent avec un système d’astreinte 24h/24 et 7j/7. À tout moment du jour et de la nuit, nos clients peuvent nous contacter pour nous faire part d’un besoin de main d’œuvre urgent. Nos exploitants font alors tout leur possible pour trouver une personne disponible et réactive afin de ne pas impacter le fonctionnement de l'entreprise cliente.

Partager

Retour en haut