Insertion professionnelle
insertion-professionnelle-charte-des-1000

Insertion professionnelle

Le Groupe LIP signe la Charte des 1 000 et s’engage davantage pour l’emploi et l’insertion professionnelle

Le Groupe LIP, expert de l’emploi et du recrutement depuis plus de 15 ans, s’engage auprès de la Métropole de Lyon pour l’emploi et l’insertion professionnelle en signant la Charte des 1000.

Créée en 2017, la Charte des 1000 est un partenariat entre les entreprises lyonnaises prêtes à s’engager pour l’emploi et l’insertion professionnelle et la Métropole de Lyon. Cette année, le Groupe LIP rejoint les 850 entreprises déjà signataires et s’inscrit une nouvelle fois dans une démarche dynamique en faveur de l’Emploi, son expertise depuis plus de 15 ans.

Une Charte des 1000 pour rapprocher entreprises et associations

Sa vocation première est en effet de mettre en relation entreprises et structures associatives, locales, sociales. Chaque société signataire de la charte des 1000 s’implique alors dans la vie du Grand Lyon et contribue au développement de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle sur le territoire local.

Le Groupe LIP s’engage à recruter autrement (entre autres)

En rejoignant les entreprises de la Charte des 1000, le Groupe LIP s’engage à :

  • Recruter autrement ;
  • Contribuer à l’accès à l’emploi ;
  • Faire connaître ses métiers ;
  • Soutenir les acteurs de l’insertion du territoire ;
  • S’investir dans une dynamique locale pour l’emploi.

Les 3 enjeux majeurs de la charte des 1000

  • Développer sur l’ensemble de son territoire et, pour les publics les plus éloignés de l’emploi, une offre d’insertion par l’entreprise qui garantit l’équité de traitement des publics,
  • Clarifier l’action publique en direction de l’entreprise et développer son efficacité,
  • Optimiser les ressources du territoire au service de ces enjeux.

Le Groupe LIP bénéficie d’un accompagnement personnalisé pour promouvoir l’insertion professionnelle

La Métropole de Lyon et la maison Métropolitaine d’Insertion pour l’emploi s’engagent à accompagner le Groupe LIP dans la mise en œuvre des différents engagements pris. Pour cela, un interlocuteur est dédié à LIP. Elles doivent également proposer de nouvelles opportunités d’intervention en fonction des particularités du territoire. Enfin, elles participent à la valorisation de l’engagement du Groupe LIP en faisant connaître notre entreprise spécialisée dans l’emploi, le recrutement et les RH.

Groupe LIP, entreprise indépendante experte de l’emploi depuis 2005

C’est tout naturellement que la signature de la Charte des 1000 s’inscrit dans la continuité des projets du Groupe LIP. Depuis plus de 15 ans, l’emploi, le recrutement, l’insertion professionnelle et la formation sont au cœur des actions menées par LIP.

En 2020, la création de LIP S’engage fonds de dotation du Groupe LIP vient ancrer définitivement l’expertise de cette société forte de 135 agences d’emploi et 500 permanents dans le paysage français.

Vous cherchez un emploi qui vous correspond ? Faites confiance à nos experts en recrutement en agence et démarrez une nouvelle aventure professionnelle en CDI, CDD et intérim !

Mobilisation pour l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés en intérim

insertion-professionnelle-interim

L’organisation représentant les agences d’emploi se mobilise pour améliorer l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés en intérim. Quels sont les engagements et les moyens mis à disposition ? Retour sur cet événement.

En France, le taux de chômage des travailleurs handicapés s’élève à 20%. Un chiffre qui en dit long sur les pratiques de recrutement des entreprises. Pour inverser la tendance, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, a signé un accord avec l’Etat et Prism’Emploi visant à améliorer leur insertion professionnelle, notamment grâce aux agences d’interim.

Qu’est-ce que Prism’Emploi ?

Prism’Emploi est l’organisation professionnelle qui représente plus de 600 entreprises spécialisées dans le travail temporaire, dont le Groupe LIP fait partie depuis sa création. Au quotidien, le Prism’Emploi « contribue à promouvoir le rôle social et économique des agences d’emploi » et défend les intérêts de cette profession auprès du gouvernement, des administrations et collectivité territoriales.

Dans le cadre de ce nouvel accord signé avec l’Etat, le Prism’Emploi souhaite impliquer les agences d’intérim dans l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Le travail temporaire doit représenter une opportunité pour la carrière de ces individus qui rencontrent de réelles difficultés à rejoindre le marché de l’emploi.

Quels sont les objectifs de cet accord concernant les travailleurs handicapés en intérim ?

L’objectif de l’engagement signé entre le Prism’Emploi et l’Etat est avant tout de développer les coopérations afin que l’interim devienne un levier d’accès à l’emploi pour les personnes en situation de handicap pour qui le taux d’emploi atteint seulement 4,4%. Enfin, lorsqu’on se penche sur le taux de chômage des travailleurs handicapés en intérim, la situation est alarmante. En effet, il s’élève à 20%, un taux beaucoup trop important qu’il faut absolument réduire.

Plus de 3 000 intérimaires handicapé(e)s embauché(e)s en trois ans

En France, la branche du travail temporaire a formé plus de 3 000 travailleurs handicapés intérimaires ces trois dernières années. Parmi eux, 70 % ont été embauchés par l’entreprise utilisatrice à l’issue de leur mission d’intérim. Ce pourcentage démontre que l’interim a déjà permis à des personnes handicapées d’accéder à des postes durables. Conscients des difficultés auxquelles vous devez faire face lors de votre recherche d’emploi, nous vous apportons tous les conseils pour trouver le poste adapté à votre handicap.

Les engagements des agences d’intérim pour l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés

Pour atteindre ses objectifs, le Prism’Emploi s’engage à mettre en place des actions en partenariat avec les agences d’emploi :

  • Augmenter le taux d’emploi des personnes handicapées en sensibilisant les agences d’emploi adhérentes,
  • Mettre en place de nouvelles formations dédiées et adaptées aux besoins des travailleurs handicapés,
  • Communiquer de façon efficace et pédagogique auprès des agences d’intérim,
  • Instaurer des partenariats nationaux, régionaux et locaux afin de promouvoir et développer l’insertion et l’accompagnement des personnes handicapées,
  • Associer tous les acteurs du travail temporaire à cet engagement.

Avec cet accord, les agences d’intérim devront proposer de « façon volontariste » des profils de candidat(e)s et d’intérimaires handicapé(e)s aux entreprises utilisatrices, lorsque les postes à pourvoir sont accessibles à ces personnes prêtes à s’investir pleinement dans les missions qui leur sont confiées.

Le Groupe LIP participe à la Pyramide de Chaussures organisée par Handicap International

pyramide chaussures 2
insertion-professionnelle-pyramide-chaussures

S’engager auprès de Handicap International est l’occasion de découvrir les actions mises en place pour les populations victimes de catastrophes naturelles ou de conflits. Nos permanent(e)s LIP reviennent sur leur expérience.

Le vendredi 28 septembre, Handicap International a renouvelé son opération de sensibilisation auprès du grand public en investissant la place Bellecour. Activités, démonstrations, échanges avec des salarié(e)s et bénévoles de l’organisation, la Pyramide de Chaussures était l’occasion de comprendre comment vivent les victimes des conflits et catastrophes naturelles. Une dizaine de nos permanent(e)s a participé à cette demi-journée riche en émotions.

Handicap International, une organisation au service des victimes de conflits

L’ONG Handicap International (HI) a été créée en 1982 sous le statut de loi 1901. Très rapidement reconnue d’utilité publique, elle obtient le prix Nobel de la Paix en 1997 pour son action au sein de la Campagne internationale visant à interdire les mines antipersonnel.

En 2017, Handicap International et ses 3 278 collaborateurs sont intervenus dans 63 pays pour mener à bien 386 projets de grande envergure.

Les champs d’intervention de cette ONG sont nombreux. Chaque manifestation est l’occasion de « sensibiliser la société civile au handicap et aux actions d’Handicap International sur le terrain en cas de catastrophes naturelles ou de conflits. » Parmi les nombreuses actions, HI a pour objectif de :

  • protéger la santé des individus en fournissant un kit de sécurité comprenant une toile de tente, des couvertures, un réchaud etc,
  • faciliter l’insertion et la réadaptation des victimes de conflits,
  • mettre en place des actions de déminage afin de protéger les habitants.

Prochainement, Handicap International change de nom pour devenir Humanité & Inclusion afin de mieux résumer leurs actions qui, contrairement à ce que l’on peut penser, ne se réduit pas seulement au handicap.

La Pyramide de Chaussures, un événement symbolique

Depuis 24 ans, et pour la troisième année consécutive à Lyon, Handicap International organise des manifestations dans plusieurs villes de France pour sensibiliser le grand public à leurs actions auprès des populations dans le besoin. La Pyramide de Chaussures est le rendez-vous incontournable pour les personnes qui souhaitent dénoncer l’utilisation d’armes explosives lors des conflits militaires. Les mines disséminées dans les sols font de nombreuses victimes chaque année. Lors de la Première Guerre Mondiale, 3% des victimes étaient des civiles. Aujourd’hui, à cause des nombreux conflits militaires, 93% de la population civile est touchée.

engagement-lip-pyramide-chaussures

Lors de cette journée de mobilisation organisée dans 15 villes françaises, chaque participant(e) est invité(e) à lancer une paire de chaussures et à signer une pétition contre le bombardement des populations civiles. Avec le slogan « Lancez des chaussures, pas des bombes », les bénévoles ont la volonté d’attirer l’attention de chaque passant, de chaque participant(e) aux activités mises à disposition.

Quelles sont les activités proposées par Handicap International ?

Durant un week-end, les lyonnais(es) étaient invité(e)s à vivre une réelle expérience immersive pour découvrir ce que les populations bombardées ou victimes de catastrophes naturelles vivent sur le terrain. Pour cela, Handicap International propose trois parcours de 2h30, sur des thématiques différentes :

  • sensibilisation au handicap sensoriel avec la découverture du braille et de la langue des signes, l’utilisation de la canne pour malvoyant, initiation à l’handibasket,
  • découverte de l’action de HI en cas de catastrophe naturelle avec le kit de survie (tente, bâche, nécessaire de cuisine, matériel pour l’hygiène, couvertures…) et le WASH (Water Sanitation Hygiene) qui consiste à amener l’eau potable des latrines aux populations sinistrées,
  • sensibilisation aux conséquences de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées avec la reconstitution d’une ville bombardée, la découverte des techniques de déminage ainsi qu’une vidéo en réalité virtuelle montrant une ville syrienne victime des bombardements.

lip-rse-handicap-international

Cette manifestation est également l’occasion de découvrir comment les ONG travaillent ensemble sur des projets communs, notamment pour optimiser les déplacements et transports de matières premières et de kits de secours.

Vous n’avez pas pu vous rendre à l’événement ? Une dizaine de nos permanent(e)s a participé aux différentes animations. Pour vous, ils reviennent sur cette expérience enrichissante.

Le Groupe LIP souhaite sensibiliser ses collaborateurs(rices)

Après une première participation réussie à une course organisée en juin par Handicap International, le Groupe LIP a souhaité proposer une nouvelle expérience de découverte de l’association aux collaborateurs.

Une immersion réussie grâce à des salarié(e)s et bénévoles et très impliqués

Chaque permanent(e) LIP a souligné la disponibilité des représentant(e)s de l’organisation Handicap International lors de cette manifestation. Les échanges ont été nombreux, passionnants et ont généré des réflexions personnelles sur des sujets que nous n’abordons jamais.

Leur volonté de montrer l’ampleur de leurs actions a permis de réaliser à quel point HI est un acteur essentiel pour les populations victimes de catastrophes naturelles ou de conflits. Grâce aux différents ateliers proposés, nos équipes ont pu « découvrir comment Handicap International intervient pour sensibiliser les populations locales aux danger des mines anti personnelles et zones bombardées ou encore par quel moyen l’organisation est en mesure de rétablir temporairement des conditions sanitaires acceptables afin de limiter le développement des maladies ». A la fin de cette demi-journée d’immersion, la signature de la pétition « était une évidence » pour les bénévoles du Groupe LIP. Toutes et tous sont repartis avec « l’envie de faire bouger les choses » et ne manqueront pas de réitérer leurs engagements lors de nouveaux événements organisés par Handicap International.

Signature d’une convention cadre pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes handicapées en intérim

signature convention
insertion-professionnelle-convention-cadre

Le 24 septembre 2019, Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées ont signé une convention cadre pour favoriser l’emploi des personnes handicapées dans le secteur du Travail Temporaire. Le 24 septembre 2019, Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, avec les représentants de Pôle Emploi, CHEOPS, l’UNML, l’APEC, l’AGEFIPH, l’UNEA, Prism’emploi, le FAF.TT, le FASTT et l’OIR signent une convention cadre pour favoriser l’emploi des personnes handicapées dans le secteur du Travail Temporaire.

Pour un accompagnement sur mesure

Cette convention cadre a pour objectif de favoriser la formation, l’accès à l’emploi et la sécurisation  des parcours professionnels des personnes en situation de handicap grâce à l’intérim.

Pour la première fois, les acteurs s’organisent au service du parcours des personnes : ce n’est plus à la personne en situation de handicap de faire le lien entre ces acteurs.

Des engagements opérationnels pour l’issertion professionnelle

Concrètement, les signataires s’engagent à :

  1. Faciliter l’expression du besoin de compétences des entreprises clientes ;
  2. Faciliter l’identification et la mobilisation de candidats en situation de handicap ;
  3. Promouvoir  de  nouvelles  modalités  de  recrutement  favorables  à  l’emploi  des  personnes handicapées ;
  4. Optimiser le processus de recrutement des candidats ;
  5. Mobiliser les aides et prestations humaines, techniques, organisationnelles ;
  6. Développer  des  filières  métiers  du  placement  en  Entreprise  Adaptée,  notamment  via l’expérimentation EATT (Entreprise Adaptée de Travail Temporaire) ;
  7. Permettre l’accès à la formation professionnelle et à l’alternance ;
  8. Assurer le suivi de la mission d’intérim ;
  9. Préparer la sortie de la mission d’intérim en accompagnant la personne tout au long de son parcours d’emploi.

Un pilotage national et une déclinaison territoriale

Le pilotage de la convention et la mesure des résultats produits seront confiés à la Délégation Générale à l’Emploi et la Formation Professionnelle (DGEFP), qui réunira au moins deux fois par an un comité national de suivi composé de l’ensemble des signataires.
La convention cadre sera déclinée au niveau territorial par les réseaux respectifs de tous les signataires pour plus d’efficacité au service des personnes en situation de handicap.

Le travail temporaire, secteur propice à l’intégration des personnes handicapées sur le marché de l’emploi

L’accès à l’emploi et le maintien en milieu ordinaire de travail constituent l’une des premières demandes des personnes handicapées. Cette priorité est au cœur de la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » qui incite les employeurs à recruter davantage de travailleurs handicapés. Elle s’accompagne d’une rénovation de l’offre de services proposée aux personnes et aux employeurs.

Le travail intérimaire offre une double opportunité : les missions d’intérim permettent de donner aux personnes handicapées une vision concrète de l’environnement de travail et des adaptations nécessaires et elles permettent également à l’entreprise d’apprécier les compétences des intérimaires, leurs aptitudes et leurs atouts.

Pour amplifier son action en direction des travailleurs en situation de handicap, la branche du Travail Temporaire peut désormais s’appuyer sur une innovation introduite par la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » à titre expérimental : le cas de recours spécifique au Travail Temporaire lié à la situation de handicap de la personne.

Ainsi, la mise à disposition d’un salarié temporaire auprès d’une entreprise utilisatrice peut désormais intervenir lorsque la situation de handicap est reconnue, indépendamment d’un accroissement d’activité ou d’un remplacement.

Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail

« Développer les compétences et l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap est une priorité. C’est l’objectif que nous portons avec la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Pour y parvenir, tous les acteurs doivent se mobiliser. Le Travail Temporaire peut et doit être un levier pour l’emploi des travailleurs handicapés. Cette convention, qui engage tous les acteurs du secteur, donne de nouvelles opportunités pour intégrer les personnes en situation de handicap aux collectifs de travail, pour une société plus inclusive. »

Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre

« A l’échelle de chaque entreprise, ouvrir ses portes aux travailleurs handicapés, c’est intégrer de nouvelles compétences, c’est se créer de nouvelles opportunités en matière d’innovation, de créativité, donc de croissance. C’est aussi améliorer sa marque employeur, sa relation à sa clientèle et, marquer son engagement sociétal. J’attends des partenaires signataires de cette convention qu’ils travaillent ensemble, via le secteur du Travail Temporaire, pour convaincre de nouvelles entreprises, que compter parmi leurs effectifs des personnes en situation de handicap, est « gagnant-gagnant ». Ce qui contribuera à agir collectivement pour une « société du vivre ensemble ». »

Gilles LAFON, Président de Prism’emploi

« Le travail temporaire constitue un levier d’insertion professionnelle pour de nombreux publics éloignés de l’emploi et en particulier pour les personnes en situation de handicap. Les initiatives fructueuses de nombre de nos adhérents convergent avec l’approche gouvernementale. Nous nous réjouissons du nouveau cas de recours qui va permettre à la profession de l’intérim de mobiliser ses forces vives pour accompagner efficacement les personnes en situation de handicap dans leur parcours professionnel, dans le cadre de coopérations efficaces avec tous les interlocuteurs concernés. »

Retour haut de page