Maxime DELAVAULT, électricien en CDI-Intérimaire à Niort

electricien cdi interimaire niort

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir le portrait de Maxime DELAVAULT, électricien en CDI-Intérimaire à l’agence LIP Niort. Cet ancien professionnel de la restauration a entrepris une reconversion dans les métiers du BTP grâce au soutien de Béatrice, directrice d’agence. Une reconversion réussie puisqu’il vient d’obtenir son CAP en électricité ! Découvrez le parcours atypique de cet intérimaire, qui a quitté la cuisine pour les chantiers !

L’interview de notre électricien en CDI-Intérimaire chez LIP !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 35 ans, je suis marié et j’ai 2 enfants. J’ai un BEP et un Bac pro Cuisine. J’ai commencé ma carrière en tant que cuisinier, mais quand on a eu nos enfants avec ma compagne on s’est rendu compte que cela devenait compliqué de travailler dans la restauration. C’est pour cela que j’ai voulu faire une reconversion professionnelle mais je ne savais pas trop vers quel métier m’orienter. J’ai découvert l’électricité par ma famille et en rénovant ma maison.

Comment êtes-vous devenu électricien en CDI-Intérimaire ?

J’ai touché un peu à tout, j’ai même été un peu soudeur. J’ai aussi voulu travailler dans l’Armée de l’Air. Je m’intéresse à beaucoup de domaines. Chez LIP, j’ai demandé à exercer pleins de métiers différents, du placo, de la peinture, de la livraison… Après une mission en tant que manœuvre dans une entreprise d’électricité, LIP m’a proposé de suivre une formation pour devenir électricien. J’ai accepté et j’ai obtenu mon CAP. Je ne savais pas que c’était possible d’obtenir mon diplôme de cette façon mais en un an, j’ai atteint mon objectif.

Pouvez-vous nous parler de votre métier d’électricien ?

Cela fait deux ans que je suis sur un seul projet, dans l’entreprise qui m’a formé pour mon CAP. Ils font l’installation électrique sur de très gros chantiers, pas de résidentiel. Je suis assez libre dans mes tâches quotidiennes, dans la limite de mes habilitations bien-sûr. Électricien c’est un métier très varié, on peut même faire un peu de placo, un peu de maçonnerie. Cette diversité me plaît beaucoup ! Le métier d’électricien, c’était tout à fait ce que je voulais faire. Mais je ne suis pas fermé pour découvrir une autre profession à l’avenir.

Postulez sur notre site emploi

LIP Safari

Le travail en équipe me plaît beaucoup, il y a une bonne ambiance sur les chantiers. J’ai pas mal d’autonomie, on a confiance en moi et c’est valorisant. En tant qu’électricien en intérim, mes chefs me laissent gérer seul mes tâches. Je travaille avec 3 autres intérimaires et on fonctionne bien ensemble. Cela fait déjà quatre ans que je suis intérimaire chez LIP.

Quand et comment vous êtes-vous inscrit en tant qu’intérimaire chez LIP ?

Pendant une période, je travaillais à l’usine et ma femme à la Poste. Elle avait obtenu cette mission grâce à l’agence Agentis de Niort, aujourd’hui devenue LIP. Elle a parlé de mon profil à Béatrice Compain, la directrice d’agence. Quand je l’ai rencontrée, elle m’a dit qu’on n’avait pas besoin d’être qualifié pour découvrir des métiers en intérim. Vous pouvez commencer comme simple manœuvre et vous spécialiser ensuite. Moi, je voulais surtout être formé ! On a listé ensemble plusieurs métiers qui pouvaient me convenir, j’en ai essayé quelques-uns et c’est la profession d’électricien qui m’a vraiment plu !

Depuis quand êtes-vous électricien en CDI-Intérimaire ?

J’ai signé mon contrat de CDI-Intérimaire en septembre 2021. A la base, je suis plutôt un frileux des CDI. En restauration, c’est un contrat assez rare car on change souvent d’établissement. Lorsqu’on est cuisinier, on ne s’engage pas forcément sur le long terme. Mais avec mon statut d’électricien en CDI-Intérimaire, j’ai accès à des formations professionnelles, des congés payés… et aussi une certaine sécurité de l’emploi.

Comment se passe la relation avec votre agence d’intérim à Niort ?

Plutôt bien. J’ai pas mal de contacts avec Béatrice et Emma. Quand j’ai un souci d’horaires ou autre chose, je sais que je peux les joindre facilement. Cela fait maintenant 3 ans que je suis dans la même entreprise utilisatrice et avec l’agence LIP, je sais que je peux par exemple prendre mes vacances quand je le souhaite. Ce n’est pas parce que je suis en CDI que je n’ai pas une certaine liberté et c’est exactement ce que je recherchais.

Souhaitez-vous rester électricien en CDI-intérimaire ?

Pour l’instant, avec l’obtention de mon diplôme, je pense continuer quelque temps en tant qu’électricien en CDI-intérimaire, mais pas nécessairement dans la même entreprise. Je verrais en fonction de ce qu’on me propose. Je sais qu’avec l’agence LIP de Niort je peux changer d’entreprise facilement. Ce qui se passera ensuite dans ma carrière… l’avenir nous le dira !

Le témoignage de notre responsable d’agence d’intérim à Niort

Bonjour Béatrice, pourrais-tu te présenter ?

En ce qui me concerne, je suis Béatrice Compain, responsable de l’agence d’intérim à Niort. Je travaille dans l’intérim depuis 1991, j’ai passé 20 ans chez Manpower et ensuite 11 ans chez Agentis, aujourd’hui LIP, avec la création de l’agence en 2011. Notre agence d’intérim travaille principalement avec des clients du bâtiment, et il s’avère que nous sommes depuis quelques années en pénurie de certains profils comme électriciens, menuisiers, plombiers, carreleurs, peintres…

Comment as-tu rencontré Maxime ?

J’ai rencontré Maxime Delavault en février 2019 grâce à sa femme qui travaillait pour nous chez notre client la Poste, en étant elle-même en CDI-intérimaire chez nous.

Un jour, elle passe me voir à l’agence et me parle de Maxime. Elle m’explique qu’il travaillait dans une usine sur un poste d’opérateur sur pointeuse et qu’il n’a pas du tout d’évolution possible. Il aimerait découvrir un autre métier mais ne sait pas comment s’y prendre.

Je lui ai donc proposé de le rencontrer pour en discuter et voir si je pouvais le guider dans sa reconversion. Et en échangeant, Maxime me dit avoir rénové toute sa maison seul, et qu’il a particulièrement apprécié travailler le bois et l’électricité. Je lui propose donc de découvrir grâce à mon réseau le métier de poseur en menuiserie en intérim chez un de nos clients en qualité de manœuvre. Il m’a tout de suite fait confiance et c’est ainsi que notre collaboration a commencé.

Tu as donc participé à la reconversion de Maxime dans les métiers du bâtiment ?

Suite à ma proposition, Maxime a quitté son poste à l’usine et nous a rejoint. Ma cliente était ravie de son travail, de son savoir-être et de son envie d’apprendre le métier. Et déjà prête à l’embaucher ! Maxime n’était pas prêt à signer un CDI-intérimaire. Il m’a demandé si je pouvais trouver une entreprise d’électricité pour lui faire découvrir l’environnement afin de ne pas se tromper dans sa reconversion.

Et dès le lundi suivant, Maxime a démarré une mission chez un client de longue date, STECO, qui est une entreprise niortaise d’électricité. Il occupait un poste de manœuvre.

Par la suite, Maxime a travaillé avec plusieurs chefs de chantiers et sur différents projets et tout le monde l’appréciait. Il est venu me voir un vendredi et m’a dit : “Béatrice, c’est ça, je veux être électricien bâtiment !”.

Comment as-tu permis à Maxime de devenir électricien en CDI-Intérimaire ?

J’ai donc proposé à l’entreprise STECO de le prendre en alternance pour qu’il ait un premier niveau de formation, à savoir un CAP électricien du bâtiment avec le CFA de Niort. Maxime est quelqu’un de sérieux, respectueux, discret, donc je lui ai proposé un CDI-I qu’il a accepté. La finalité sera un CDI chez STECO certainement en 2023, à moins qu’il ait envie de rester électricien en CDI-Intérimaire avec l’agence LIP Niort. Nous lui trouverons toujours des missions de toute façon. C’est une très belle rencontre ! Je suis ravie une nouvelle fois d’avoir accompagné un de mes collaborateurs dans sa reconversion et qu’il soit pleinement épanoui au quotidien.

En savoir plus sur notre agence d’intérim à Niort

Découvrez notre agence d’intérim à Niort à travers l’interview de Jordan, chargé de recrutement ! Il nous raconte son quotidien à l’agence, sa vision du métier de chargé de recrutement et son engagement au Togo dans le cadre d’un congé de solidarité internationale.

Retour haut de page