Tu es intrigué (ou énervé) par cette ampoule qui clignote dans le couloir ? Mais sais-tu tout ce qui se passe derrière les murs, dans les câbles ? C’est le travail de l’électricien, cet expert d’une énergie que nous utilisons tous les jours pour nous éclairer, nous chauffer ou encore travailler. Et si tu devenais un expert de l’électricité toi aussi ? Laisse cette fiche métier d’électricien d’éclairer sur le sujet ! 

Découvrir le métier d'électricien

  • Secteur d’activité
  • Niveau d’études & diplômes
  • Opportunités professionnelles
  • Salaire annuel brut moyen
  • Entreprises qui recrutent

BTP, second œuvre

CAP à Bac +2

CAP, BP, BTS

Très nombreuses en CDI, CDD et intérim

Débutant : 22 000 € à 25 000 €

Expérimenté : 26 000 à 30 000 €
Artisan à son compte : 30 000 à 50 000 €

TPE, PME, Artisans

Plus d’informations sur la fiche métier d'électricien

Description du métier d’électricien

En tant que professionnel du second œuvre, l’électricien assure l’alimentation d’un bâtiment ou d’appareils électriques. Il intervient sur des chantiers de construction neuve ou de rénovation et est chargé d’installer ou réparer les réseaux électriques selon des schémas spécifiques.

Il exerce un métier très technique, il manipule des câbles, des fils, des matériaux et outils spécifiques qui requièrent des compétences précises. C’est lui qui détermine le chemin des câbles, le positionnement des prises et interrupteurs selon les spécificités du bâtiment et les plans confiés. Il installe le compteur électrique et s’assure de son bon fonctionnement.

L’électricien professionnel endosse de véritables responsabilités ; il est le garant d’une installation conforme aux normes en vigueur. À tout moment, il peut intervenir pour effectuer un dépannage lié à la défaillance d’un appareil ou du circuit électrique.

Quelles compétences et qualités pour devenir électricien ?

Cette fiche métier d’électricien va faire toute la lumière sur les compétences dont tu as besoin pour devenir un pro. Au cours de tes études, tu apprends les lois de l’électricité et les normes en vigueur à respecter selon les chantiers. Cette partie légale est ta priorité car elle permet de protéger les ouvrages contre les risques d’incendie ou de court-circuit. Il suffit que tu n’aies pas respecté une norme pour que l’édifice soit en danger, et pour que tu risques des poursuites. Loin de nous l’idée de te faire peur mais ne néglige pas l’apprentissage de ces normes et tiens-toi informé régulièrement des nouveautés.

Ton métier, bien que tu maîtrises toutes les techniques, est dangereux puisqu’il t’expose à une énergie sensible. Le soin que tu apportes à ta sécurité et à celle de ton installation est indispensable. C’est pourquoi, dans certains cas, tu dois obtenir des habilitations électriques obligatoires pour intervenir sur des chantiers complexes et manipuler des installations pour lesquelles le courant électrique est plus ou moins fort.

Humainement, tu dois être une personne organisée, méthodique afin de lire et comprendre les plans et schémas transmis par le chef de chantier. Si tu travailles en autonomie la majorité du temps, tu fais partie de la grande famille du Second Œuvre et interviens sur les chantiers en même temps que tes homologues menuisiers, peintres ou plaquistes. A leurs côtés, tu vas acquérir des notions concrètes en bricolage ce qui s’avère un véritable avantage dans l’exercice de tes fonctions.

Comment devenir électricien professionnel ?

Il s’agit d’un métier manuel, requérant les compétences techniques et qualités humaines citées précédemment. Pour les acquérir et les appliquer à bon escient, le suivi d’un cursus scolaire spécialisé s’avère indispensable. Plusieurs diplômes sont alors proposés dans les lycées techniques et CFA. En voici une liste non exhaustive, allant du CAP au BTS (bac + 2) :

  • CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques
  • CAP électrotechnique, installations et équipements électriques
  • BEP électrotechnique, énergie équipements communicants
  • Brevet professionnel Électricien
  • Bac professionnel équipements et installations électriques
  • BTS électrotechnique

Chaque diplôme te permet de découvrir le métier d’électricien, d’apprendre les techniques et les normes relatives à la profession. L’idéal est de trouver une alternance pour compléter ta formation théorique avec une véritable expérience sur le terrain, auprès de professionnels souhaitant te transmettre leurs connaissances. 

Le salaire d’un électricien au cours de sa carrière

Comme tout métier, la rémunération évolue au fur et à mesure de la carrière et des expériences acquises. En sortant des études, un électricien débutant perçoit un salaire équivalent au SMIC. Après plusieurs années d’activité, le revenu évolue atteignant 2 500 euros brut par mois en moyenne. Tu peux également bénéficier de primes de trajet, de déplacement ou encore de repas, très courantes dans le secteur du BTP. Ces avantages viennent alors augmenter sa rémunération mensuelle et ne sont pas anecdotiques. Tu vois cette fiche métier d’électricien est là pour te donner toutes les informations sur la profession.

Pour un artisan indépendant qui ne compte pas ses heures sur les chantiers, sa rémunération peut atteindre jusqu’à 4 000 euros par mois en fin de carrière, avec la satisfaction d’être libre !

Quelles sont les perspectives d’évolution pour un électricien ?

Après avoir obtenu ton diplôme, tu peux gravir les échelons au fil des années jusqu’à devenir chef d’équipe ou superviseur de projets. Si tu le souhaites, tu peux également choisir de te spécialiser dans l’électricité industrielle, tertiaire ou encore la domotique. Cette dernière est de plus en plus plébiscitée par les particuliers pour améliorer leur quotidien. Il s’agit de l’installation de volets électriques ou d’appareils connectés par exemple.

Il est également fréquent qu’un électricien se voit confier l’installation d’équipements informatiques, de vidéosurveillance ou de téléphonie, une corde que tu peux ajouter à ton arc.

Comme tous les métiers du bâtiment, les électriciens sont très recherchés par les entreprises. Les travaux de rénovation et de construction ne cessent jamais, obligeants les entreprises du BTP à honorer des chantiers plus ou moins conséquents. Il y a donc de nombreuses opportunités professionnelles à saisir, en CDI, CDD et intérim, dans toutes les villes de France, y compris les petites communes.

L’emploi d’électricien a de belles années devant lui car nous aurons toutes et tous toujours besoin d’un expert de cette énergie complexe et dangereuse lorsqu’elle n’est pas maîtrisée. Plutôt cool, non ?

Dans quelles entreprises exercer le métier d’électricien ?

Un électricien professionnel débute souvent sa carrière au sein d’une TPE ou d’une PME afin d’acquérir ses premières expériences. Après avoir suivi un cursus en alternance, il n’est pas rare qu’il soit embauché chez son patron afin de continuer sa carrière. C’est donc une belle occasion d’entrer sur le marché du travail et de se former aux côtés de collègues déjà expérimentés.

Après plusieurs années d’activité en tant que salarié, un électricien peut se lancer dans l’entreprenariat en créant sa propre activité. Il devient alors son propre patron. Cela ne l’empêche pas d’embaucher des salariés électriciens en CDI, CDD ou en intérim pour lui venir en aide en cas de besoin. Il dispose alors de son propre matériel pour intervenir sur les chantiers que les clients lui confient, et cet équipement professionnel représente une somme importante à prendre en compte au moment de créer son entreprise.

Ce professionnel de l’électricité intervient sur des chantiers de construction ou de rénovation. Selon les prestations proposées par la société dont il dépend, il intervient chez des particuliers et/ou des entreprises. Les possibilités sont alors nombreuses et chaque chantier possède ses propres spécificités obligeant l’électricien à s’adapter constamment. Alors, cette fiche métier d’électricien t’a aidé pour ton projet professionnel ? 

Autres métiers du domaine de l'électricité

  • Electricien tertiaire
  • Technicien spectacle
  • Electricien industriel
  • Climaticien

Les métiers similaires

Retour haut de page