“Bonjour ici le Groupe LIP vous avez demandé une fiche métier téléconseiller ? Parfait ! Ne quittez pas !” Comme son nom l’indique, le téléconseiller est chargé de renseigner et conseiller la clientèle d’une entreprise ou d’un service public par téléphone. Il est souvent le principal point de contact entre les clients et la société et a pour mission de renseigner et guider au mieux ses interlocuteurs avec sympathie et bienveillance.  

Découvrir le métier de téléconseiller

  • Secteur d’activité
  • Niveau d’études & diplômes
  • Opportunités professionnelles
  • Salaire annuel brut moyen
  • Entreprises qui recrutent

Commerce-vente

Bac à Bac+3 en commerce, vente ou marketing

Très nombreuses en intérim, CDD ou CDI

Dans la France entière, petites et grandes agglomérations

Débutant : 19 000 € (SMIC)

Expérimenté : 32 000 €

Sociétés de téléphonie, fournisseurs d'accès à internet, assurances, banques, vente à distance ...

Plus d’informations sur la fiche métier téléconseiller

Description du métier de téléconseiller

Le téléconseiller a pour rôle d’assurer le service client par téléphone. Il est donc l’interlocuteur privilégié auprès de la clientèle et doit s’assurer de donner une bonne image de l’entreprise. Son rôle est multiple : rassurer les clients parfois mécontents, informer, fidéliser, conseiller des produits ou des services, assurer les réclamations, faire découvrir les nouveautés… Il doit savoir argumenter de façon fluide à partir d’une trame affichée sur son écran. Son casque à micro sur les oreilles, il doit également noter les demandes des clients, remplir leur dossier, effectuer des opérations de paiement… Une mission loin d’être de tout repos car les appels s’enchaînent ! Mais le téléconseiller sait rester souriant et agréable ! 😊

Les principales missions du téléconseiller

Le téléconseiller travaille le plus souvent sur un “plateau” ou “call-center”, c’est à dire un grand espace dans lequel se trouvent les bureaux d’autres téléconseillers. Il ne reçoit que des appels “entrants”, c’est à dire, venant des clients. Cela signifie qu’il n’a pas pour mission d’appeler lui-même des prospects (c’est le rôle du télémarketeur) ni de résoudre des dépannages techniques (comme le technicien hotline). Son rôle est principalement de recevoir les demandes et les questions des clients afin de les orienter vers le service le plus adapté.

Le téléconseiller dispose de divers outils informatiques pour accomplir sa mission. En premier lieu, une trame sur son écran sous forme de ramifications qui lui permet de mener ses échanges avec les clients pour leur donner rapidement l’info qu’il leur faut ! Ensuite, le poste de travail en plateau est équipé de logiciels spécifiques au service client permettant de gérer facilement les appels, les bases de données et les dossiers de chaque interlocuteur !

Les compétences et qualités requises pour devenir un bon téléconseiller

Pour décrocher un emploi dans un plateau de service-client, tu dois posséder certaines compétences professionnelles et qualités humaines. Notre fiche métier téléconseiller te donne les soft-skills indispensables pour accomplir tes missions !

Tout d’abord, et tu t’en doutes, le métier de téléconseiller exige une bonne dose de sang-froid ! Tu devras rester aimable et concentré en toutes circonstances, face à des clients parfois mécontents ou pressés. A toi de leur donner LA bonne info avec politesse et bienveillance. Pour cela, le téléconseiller doit maîtriser sur le bout des doigts l’ensemble des offres et services de l’entreprise.

Patient et dynamique, le téléconseiller sait se montrer positif. Des compétences en vente sont un véritable plus pour pouvoir convaincre les clients et leur proposer la solution la plus adaptée à leur problématique. Cette profession exige également une bonne élocution, des capacités d’écoute et un grand sens du timing.

Quelles formations professionnelles pour devenir téléconseiller ?

Aucun diplôme ne correspond spécifiquement au métier de téléconseiller. L’idéal pour un premier job ! Néanmoins, une formation en commerce/vente ou marketing peut-être un véritable atout, surtout dans le secteur bancaire ! Notre fiche métier téléconseiller te donne quelques exemples de formation possibles pour exercer cette profession :

Niveau Bac

  • Bac pro métiers du commerce et de la vente
  • Bac pro métiers de l’accueil

Niveau Bac+1

  • MC (Mention Complémentaire) services financiers
  • MC assistance, conseil, vente à distance

Niveau Bac+2

  • BTS négociation et digitalisation de la relation client
  • BTS management commercial opérationnel
  • BTS conseil et commercialisation des solutions techniques

Niveau Bac+3

  • BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) techniques de commercialisation
  • BUT gestion administrative et commerciale des organisations
  • Licence professionnelle mentions métiers du marketing opérationnel
  • Licence professionnelle commerce et distribution
  • Licence professionnelle commercialisation de produits et services
  • Licence professionnelle e-commerce et marketing numérique
  • Licence professionnelle métiers du tourisme

De nombreuses entreprises engagent des profils sans diplômes particuliers pour des postes de téléconseillers. Certaines proposent même des emplois à l’étranger ! 😎

Fiche métier téléconseiller : Salaire et perspectives d'évolution

Point important de cette fiche métier téléconseiller : le salaire ! La rémunération pour un téléconseiller débutant est généralement le SMIC. Avec l’expérience ou pour des profils plus spécifiques, elle peut s’élever à 1600€. Des primes peuvent être ajoutées au salaire en fonction des objectifs atteints, des horaires de travail (en soirée, les jours fériés, les week-ends…) ou de certaines compétences comme la maîtrise d’une langue étrangère.

Après quelques années en tant que téléconseiller et grâce à un complément de formation, tu pourras accéder à des postes de responsable ou de chef de plateau, être en charge d’une enquête auprès des clients ou chargé de la vente d’un produit. D’autres évolutions sont possibles comme superviseur de call-center, gestionnaire de recouvrement ou chargé de promotion.

Les entreprises qui recrutent des téléconseillers

De nombreuses entreprises publiques ou privées recrutent des téléconseillers. Ces sociétés peuvent exercer leurs activités dans divers secteurs comme la téléphonie, l’accès à internet, l’informatique, la distribution d’énergie, la vente à distance…

La plupart des entreprises proposent un parcours de formation pour permettre aux futurs téléconseillers de se familiariser avec les différents produits et correspondre à l’image et aux valeurs de la marque… même au bout du fil !

Autres métiers du domaine de la vente et de la relation client

  • Agent de voyage
  • Vendeur en magasin
  • Conseiller clientèle
  • Réceptionniste
  • Télévendeur
  • Commercial

Les métiers similaires

Retour haut de page