Commercial sédentaire

fiche métier commercial sédentaire

Quand les gens parlent de toi, ils ont tendance à dire que tu es avenant, sociable et que tu sais jouer de tes charmes pour convaincre ? Pas de doute, cette fiche métier de commercial sédentaire devrait te correspondre parfaitement ! Et si tu mettais tes qualités au profit des entreprises qui recherchent des commerciaux pour vendre des services ou produits qui te parlent ? C’est parti !

Inscription intérimaire

fiche metier commercial sedentaire

Description du métier de commercial sédentaire

Vendre, générer du chiffre d’affaires, fidéliser les clients existants, trouver de nouveaux clients… Voilà autant de missions confiées au commercial sédentaire professionnel ! Son quotidien consiste à relever des challenges afin d’atteindre les objectifs qui lui ont été confiés, que ce soit en volume de ventes (450 formations en commerce) ou de chiffre d’affaires (exemple : 150 000 euros à l’année).

À savoir : Le domaine du commerce possède son propre vocabulaire technique que tu acquières au cours de tes études, de tes stages et de tes premiers emplois. Par exemple, un commercial sédentaire dispose d’un portefeuille client. Cela signifie qu’il a une liste de plusieurs clients (le nombre varie en fonction des produits et services vendus) qu’il doit contacter régulièrement pour connaître les besoins et proposer des solutions complémentaires. Il traite avant tout des leads entrants, c’est-à-dire des demandes de contact envoyées directement par des personnes intéressées.

Sa troisième mission consiste à prospecter. Il s’agit là de chercher et contacter de potentiels clients qui peuvent avoir besoin de ce qu’il vend. La prospection est une partie importante du métier de commercial sédentaire puisqu’elle permet d’augmenter le portefeuille client et par conséquent le chiffre d’affaires généré. C’est tout l’objectif de ce pro du démarchage téléphonique (ou email) 😉

En fonction de l’organisation de l’entreprise dans laquelle il travaille, un commercial sédentaire peut être amené à gérer la relation client après-vente pour répondre aux éventuelles réclamations.

Enfin, pour atteindre ses objectifs de vente, le commercial sédentaire participe activement à l’élaboration de la stratégie commerciale autour de ses produits ou services. Il est le mieux placé pour rendre compte des besoins de ses clients et doit être force de propositions en proposant des éléments additionnels afin de développer toujours plus le chiffre d’affaires généré.

Quelle différence avec le commercial terrain ?

Dans le monde de l’emploi, on distingue habituellement le commercial terrain du commercial sédentaire. Bien qu’ils aient tous les deux pour objectif de vendre des services ou des produits, leurs techniques de vente diffèrent. Le premier se déplace chez ses prospects et ses clients pour vendre (comme l’indique son intitulé d’ailleurs) tandis que le second est en contact par téléphone ou email. Il travaille depuis un bureau ou depuis chez lui contrairement à son homologue qui parcourt les routes pour aller d’un lieu à l’autre.

Il n’est pas incompatible de commencer sa carrière en tant que commercial terrain puis de devenir sédentaire, et inversement. Le cœur du métier reste le même, les conditions d’exercice sont cependant différentes et ne conviennent pas toujours avec une vie de famille 😉

Que peut vendre un commercial sédentaire ?

Tout (ou presque), même par téléphone ! La vente à distance est un art, il faut maîtriser les ficelles du métier pour convaincre l’interlocuteur qui se trouve de l’autre côté du téléphone, et qui, dans le cas de la prospection directe, n’est pas dans la démarche d’acheter à l’instant où tu le contactes. A l’inverse, un prospect qui a formulé une demande via un site web, un email ou un appel entrant, souhaite obtenir des informations et est potentiellement déjà dans un canal d’achat facile à convertir.

En tant que commercial sédentaire, tu peux être amené à vendre des services (aide à domicile, formation professionnelle, prestation d’intérim…) ou des produits (literie, abonnement téléphone ou internet, alarmes, ustensiles de cuisine…).

Quelles études pour devenir commercial sédentaire ?

Il existe de nombreuses voies différentes permettant de se former au métier de commercial sédentaire. Tu peux commencer avec un bac professionnel de technico-commercial puis poursuivre avec un DUT ou BTS techniques de commercialisation (tech de co’ comme on dit), ou encore un BTS négociation en relation client. Si le cœur t’en dit, tu peux continuer avec une licence professionnelle Technico-commercial. Enfin, il existe des titres professionnels permettant de se spécialiser.

Peu importe le cursus que tu décides de suivre, tu seras amené à apprendre les ficelles de la vente et de la négociation. Si tu as la possibilité d’effectuer tes années d’études en alternance, n’hésite pas à saisir l’opportunité ! C’est le meilleur moyen d’apprendre à vendre auprès de commerciaux expérimentés. Ils te partagent leurs astuces et crois-nous, elles te seront particulièrement utiles pour tes débuts dans le métier.

Bonus : si tu performes au cours de ton alternance, alors un poste en CDI peut t’être proposé dans la même entreprise ! Ne passe pas par la case “recherche d’emploi” et empoche tout de suite un contrat idéal pour démarrer ta vie pro.

Compétences et qualités requises pour devenir commercial sédentaire

Pour être un bon commercial sédentaire et performé à ton poste, voilà quelques compétences et qualités qui seront indispensables dans ton quotidien professionnel.

La parfaite connaissance des produits ou services que tu vends est le prérequis n°1. En les connaissant sur le bout des doigts, tu sauras convaincre tes prospects en proposant le produit adapté et répondre aux potentiels freins qu’ils te formulent.

Peu importe ce que tu dois vendre à tes clients, ta force de conviction, ta proactivité et ta niaque feront de toi un excellent commercial sédentaire. Sans oublier l’autonomie et le prise d’initiative qui peuvent t’aider à te démarquer de tes confrères.

Enfin, pour exercer le métier de commercial sédentaire et devenir un pro de la vente à distance, ton aisance à t’exprimer, à comprendre tes clients et à négocier dans les règles de l’art sont des qualités particulièrement importantes.

Salaire d’un commercial sédentaire au cours de sa carrière

Dans le secteur du commerce, la rémunération des commerciaux est composée d’un salaire fixe et de ce que l’on appelle couramment un “salaire variable”. L’objectif d’un commercial sédentaire étant de vendre des produits ou des services, son salaire dépend de ses performances. En d’autres termes, plus tu vends, plus tu es bien payé ! En exerçant ce métier, tu devras répondre à des exigences, notamment en atteignant (ou en dépassant) un chiffre d’affaires. Il ne faut pas oublier non plus les primes que tu peux percevoir (13e mois, prime d’intéressement, prime de performances…).

Partant de ces éléments, il est difficile de donner un salaire de référence mais pour te donner une idée, nous avons mené notre petite enquête. D’après les informations trouées, un commercial sédentaire débutant peut toucher jusqu’à 32 000 euros brut par an, soit 2 600 par mois. Après avoir fait ses preuves, un revenu annuel brut de plus de 45 000 euros (3 750 euros) est tout à fait envisageable.

Perspectives d’évolution pour un commercial sédentaire

En exerçant ce métier, tu deviens un expert des produits et des services que tu vends pour ton entreprise. Tu es au contact des différentes équipes ce qui t’offre une visibilité sur les perspectives d’évolution en interne. Tu peux alors devenir cadre ou ingénieur commercial, chef d’équipe, directeur de service ou d’une équipe de commerciaux. Si ton métier de commercial te convient mais que tu souhaites aller au contact des prospects et des clients, le métier de commercial terrain est tout à fait accessible. Avec ton expérience, nul doute que tu performeras !

Fiche métier commercial sédentaire : les entreprises qui recrutent

Si le métier de commercial sédentaire a toujours existé, le développement de la vente en ligne (e-commerce) a clairement fait exploser les opportunités d’emploi. De nombreux secteurs d’activité sont à la recherche de professionnels pour exercer ce métier, notamment l’industrie et les services aux particuliers et aux entreprises. Des TPE, PME et grandes sociétés recrutent des commerciaux sédentaires pour développer leur business et répondre aux besoins de leurs clients.

Autres métiers du domaine du tertiaire :

Retour haut de page