Le relevé d’heures en intérim, à quoi sert-il concrètement ?

16/11/2018 Retour à la liste

Partager

Le relevé d’heures en intérim, à quoi sert-il concrètement ?

Le travail temporaire, plus connu sous le terme « intérim », possède ses propres spécificités contractuelles. Parmi elles, l’indémodable et l’indispensable relevé d’heures. Petit rappel sur son utilité pour les agences d’emploi, les intérimaires et les entreprises utilisatrices.

A quoi sert le relevé d’heures en intérim ?

Dans le monde du travail temporaire, les salarié(e)s sont rémunéré(e)s en fonction de la durée de la mission. Ils(elles) peuvent être payé(e)s en forfait heure ou journalier, cela dépend du métier exercé et du contrat signé entre l’entreprise utilisatrice et l’agence d’emploi. Ce document, souvent au format papier mais de plus en plus digitalisé, est indispensable puisqu’il permet à l’agence d’intérim d’établir le bulletin de paie du travailleur temporaire concerné.

Qui doit remplir le relevé d’heures d’intérimaire ?

En tant qu’intérimaire, lorsque vous vous apprêtez à démarrer une mission de travail temporaire, votre chargé(e) d’affaires ou consultant(e) vous remet un relevé d’heures. Il doit être complété par vous ou l’entreprise pour laquelle vous travaillez. 

Sur le relevé d’heures d’intérim, vous renseignez le nombre d’heures travaillées par jour, ainsi que ce que l’on appelle « les accessoires de salaire ». Il s’agit par exemple des indemnités de paniers repas et des indemnités de déplacements appliquées par votre entreprise utilisatrice.

Veillez à ne rien oublier et à ne pas vous tromper car c’est à partir de cette simple feuille de papier (ou fichier numérique) que votre agence d’emploi génère votre bulletin de salaire et, par conséquent, vous verse la rémunération correspondante aux éléments renseignés.

Quelles sont les obligations des intérimaires et des entreprises utilisatrices ?

Puisqu’il n’existe aucun autre moyen permettant à votre agence de savoir combien vous devez percevoir, le relevé d’heures d'intérim est indispensable. Mais pour qu’il soit pris en compte, il doit obligatoirement être signé et cacheté par votre entreprise utilisatrice. En tant qu’intérimaire, vous devez également le signer après avoir vérifié que les informations indiquées sont correctes.

A quel rythme faut-il remplir un relevé d’heures en intérim ?

Souvent, les missions d’intérim durent une semaine et sont renouvelées en cas de besoin. Cette particularité implique donc que vous devez communiquer votre relevé d’heures à votre chargé(e) d’affaires ou consultant(e) référent(e) chaque vendredi, après avoir terminé votre mission.

En revanche, dans le cas où vous avez un contrat de mission de plusieurs semaines, vous devez compléter un relevé d’heures d'intérim par semaine et le transmettre à votre agence d’emploi pour qu’elle puisse vous payer en temps et en heure.

Obtenir un acompte grâce au relevé d’heures en intérim

Une fois que ce document est remis à votre agence d’emploi en main propre, par courrier ou par email, vous pouvez obtenir un acompte sur salaire. Attention, il ne faut pas confondre avec une avance sur salaire ! En contrat de travail temporaire, vous êtes payé à une date précise chaque mois. Si vous avez besoin d’argent avant la date de virement bancaire, vous pouvez demander à votre agence d’intérim le versement anticipé d’une partie de votre salaire. Chez LIP, nous réalisons des acomptes jusqu’à 70% du salaire total net.

Vous avez des questions sur le contrat d’intérim ? N’hésitez pas à contacter l’agence d’emploi LIP la plus proche de chez vous ! Nos équipes sont à votre entière disposition.

Partager

Retour en haut