Magasinier

fiche metier magasinier

Tu cherches une profession qui exige dynamisme, organisation, rigueur et technicité ? Et si tu exerçais le métier de magasinier professionnel ? Que ce soit dans l’industrie, dans l’agriculture ou encore dans la grande distribution, les opportunités en CDI, CDD et intérim sont nombreuses ! Pour tout savoir sur cet emploi de la logistique, nous t’invitons à prendre quelques minutes pour lire cette fiche métier de magasinier 😉

Inscription intérimaire

infographie magasinier

Description du métier de magasinier

Chaque jour, le magasinier est chargé de réceptionner, enregistrer et stocker les produits envoyés par les partenaires et fournisseurs. Il contrôle les bons de livraison afin de s’assurer que la marchandise est conforme à la commande. Il est avant tout un véritable gestionnaire de stock.

En parallèle, il prépare les produits stockés dans le magasin qui doivent être livrés aux clients. Pour cela, il manipule les palettes, cartons et autres emballages à l’aide de machines comme le chariot élévateur, le chariot tracteur ou encore le transpalette. Dans ce cas, on dit qu’il est « magasinier-cariste ».

Selon l’organisation de l’entreprise dans laquelle il travaille, cet opérateur de logistique est amené à charger la marchandise dans le camion de transport. Il est donc présent du début à la fin, c’est d’ailleurs ce qui fait que le métier de magasinier n’est jamais routinier !

Le développement des nouvelles technologies, de l’informatique et de l’automatisation a considérablement modifié les tâches des magasiniers. Désormais, de nombreuses manipulations manuelles sont automatisées. La gestion du transport ou encore de l’entreposage sont facilitées par des outils informatiques performants.

Les missions principales d’un magasinier professionnel

  • Contrôle de la conformité des produits réceptionnés et livrés, 
  • Chargement des produits dans le véhicule de transport,
  • Étiquetage des articles et des cartons, 
  • Gestion des stocks : contrôle des entrées et sorties des produits, vérification de leur disponibilité, approvisionnement auprès des fournisseurs, rangement, nettoyage, inventaire,
  • Suivi et maintien du logiciel de stocks,
  • Acheminement des colis en zone d’expédition, de stockage ou de production,
  • Entretien, maintenance et nettoyage du matériel et des équipements utilisés dans le magasin.

Ce professionnel de la logistique joue un rôle important puisqu’il est le relai entre les stocks disponibles et la direction. C’est à lui que revient la responsabilité de prévenir lorsqu’il y a un problème ou un manque de produits. Sans un suivi précis et ordonné, les conséquences sur l’entreprise peuvent être très importantes.

Quelles études pour devenir magasinier ?

Il existe plusieurs cursus et diplômes permettant de se former au métier de magasinier. L’idéal est de commencer avec un CAP Agent d’entreposage et de messagerie, un CAP Vendeur-Magasinier ou encore un CAP employé de vente. Ensuite, tu peux poursuivre avec un BEP Logistique et transport ou un Bac pro logistique. Il existe également des titres professionnels pour être agent magasinier. Enfin, si tu es encore motivé par les études, décroche un BTS emballage et conditionnement.

Quelles que soient les études que tu décides de suivre, tu n’auras aucune difficulté à trouver un emploi de magasinier en CDI, CDD ou intérim après l’obtention de ton diplôme.

À savoir : si tu souhaites utiliser des chariots de manutention, tu devras obligatoirement obtenir un CACES. Il s’agit d’un certificat reconnu qui atteste tes capacités à savoir manipuler des engins de manutention en toute sécurité.

 Compétences et qualités pour devenir magasinier

Au quotidien, le magasinier doit faire preuve de nombreuses qualités pour répondre aux exigences de son métier. Il doit avant tout être doté d’un sens aigu de l’organisation et de la rigueur. Il doit également être en capacité d’anticiper les éventuels manques de pièces ou produits afin de ne pas se retrouver sans rien au moment venu.

Professionnellement, il doit connaître sur le bout des doigts les produits référencés dans son stock et leurs emplacements. Il est le garant des réserves et est le seul à savoir s’il manque des éléments ou non. Son rôle est donc très important car une pénurie peut vite engendrer des difficultés pour l’entreprise et sa production !

Pour exercer le métier de magasinier, il est indispensable de posséder une bonne condition physique. Effectivement, le port de charge, le travail debout et accroupi à longueur de journée nécessite d’être en bonne forme.

Être magasinier dans les années 2020, c’est aussi s’adapter aux nouveautés qui modernisent le métier. L’informatisation et l’automatisation de nombreuses tâches modifient le métier en profondeur. Désormais, il est indispensable qu’un magasinier professionnel sache utiliser un logiciel de gestion de stocks et un appareil de lecture optique pour les codes-barres.

Compétences complémentaires pour le magasinier-cariste

En règle générale, les magasiniers sont également caristes. Cela signifie qu’ils sont capables et autorisés à conduire des chariots élévateurs et des transpalettes afin de déplacer les produits. Nous te conseillons d’ailleurs d’envisager rapidement le passage d’un CACES après l’obtention de ton diplôme pour mettre toutes les chances de côté 😉

Salaire d’un magasinier débutant et expérimenté

Au début de ta carrière de magasinier professionnel, tu perçois une rémunération légèrement supérieure au SMIC. Chaque mois, ton salaire est d’environ 1 750 euros brut, soit 21 000 euros par an. Il n’existe pas de fiche de salaire qui détermine des rémunérations selon des critères précis. C’est aux employeurs de les fixer selon les missions confiées, le profil du candidat et l’expérience acquise.

Si tu restes au poste de magasinier, ton salaire évoluera peu au cours de ta carrière. Pour gagner plus, tu devras te retrousser les manches et faire tes preuves ! En devenant chef d’équipe ou chef magasinier, tu toucheras une paye plus importante. Pense aussi à mettre en avant tes CACES pour montrer ton expertise et négocier ton salaire.

A savoir : en fonction de l’entreprise que tu rejoins, ton salaire peut être versé sur 13 ou 14 mois ce qui n’est pas négligeable. Renseigne-toi également sur les primes auxquelles tu peux prétendre.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour un magasinier ?

Après plusieurs années d’expérience, un magasinier professionnel peut décrocher un nouveau poste de chef magasinier, chef de quai, responsable des stocks ou encore responsable logistique. Si les évolutions professionnelles sont limitées dans ton entreprise actuelle, regarde ce qui se fait ailleurs ! C’est peut-être le bon moment pour changer de société 😉

Fiche métier magasinier : les entreprises qui recrutent

L’un des avantages du métier de magasinier est qu’il peut s’exercer dans beaucoup d’entreprises et domaines d’activité différents. Tu peux par exemple rejoindre une société industrielle qui possède un magasin de pièces détachées, ou une grande surface qui stocke la marchandise dans un entrepôt avant mise en rayon. Tu peux aussi travailler chez un grossiste ou dans l’agriculture !

Bref, les possibilités sont nombreuses et c’est ce qui fait la richesse de cette profession de la logistique ! A toi de voir ce qui t’intéresse le plus. Avec tes diplômes et expériences en poche, tu ne devrais pas rencontrer de difficultés à trouver un emploi qui te correspond.

Autres métiers du domaine de la logistique

Retour haut de page