Chauffeur-livreur

fiche metier chauffeur livreur

Es-tu prêt à prendre la route avec nous pour découvrir la fiche métier de chauffeur-livreur ? S’il existe depuis très longtemps, il n’est pas l’emploi auquel on pense en premier quand on parle du secteur du transport. Pourtant, les entreprises ont besoin de ces professionnels pour assurer la livraison des marchandises… Bref, attache ta ceinture, on t’emmène découvrir une profession atypique qui requière davantage de compétences humaines que de diplômes !

Inscription intérimaire

infographie metier chauffeur livreur

Description du métier de chauffeur-livreur

En voilà une profession qui mérite qu’on s’y attarde ! Bien qu’elle soit connue de tous, elle n’est pas souvent mise en avant et pourtant, ces professionnels de la livraison sont clairement indispensables dans notre quotidien. Ils sont ceux qui alimentent les magasins, boutiques et commerces que nous fréquentons pour faire nos achats de première nécessité. Les chauffeurs-livreurs professionnels assurent également la livraison en temps et en heure de matériel important dans les entreprises, les établissements de santé ou encore les administrations publiques.

Avant de prendre la route, le chauffeur-livreur doit s’assurer que son véhicule est en parfait état. La moindre panne peut entraîner des retards conséquents sur les livraisons. Il anticipe également sa tournée en consultant les documents de livraison et en organisant son parcours. Seul ou avec l’aide d’un collègue manutentionnaire ou magasinier, il charge les marchandises dans sa voiture et s’assure qu’elles sont bien maintenues pour ne pas se balader pendant le trajet.

Il joue un rôle important entre un fournisseur et un client puisqu’il représente l’entreprise pour laquelle il travaille. Être chauffeur-livreur, c’est aussi donner une bonne image ! Son professionnalisme se mesure aussi dans la qualité du suivi de la livraison. Il est alors garant de la signature des bons de réception et assure le retour des commandes endommagées ou non conformes.

Enfin, le chauffeur VL peut livrer des entreprises ou des particuliers, de façon régulière ou ponctuelle. Tout cela dépend de son employeur et de la clientèle. En t’orientant vers ce métier, tu auras la possibilité de découvrir différents types de livraison et c’est ce qui fait la richesse de cette profession.

Le métier de chauffeur-livreur a beaucoup évolué au fil des années, notamment avec la démocratisation des GPS. Finis les plans et carte en papier qu’il fallait consulter avant de prendre la route ! Désormais, il suffit de renseigner l’adresse dans le GPS et c’est parti ! Cet outil de notre quotidien est devenu indispensable tant il fait gagner du temps sur les tournées.

La livraison de marchandises très variées

Un chauffeur VL peut être amené à livrer des marchandises très variées. Il peut s’agir de pièces industrielles ou de construction, de produits alimentaires, de textiles ou encore de colis provenant de sites e-commerce. Tu peux également être sollicité pour livrer des produits dangereux ou vitaux comme du sang ou des organes à greffer !

Quelles différences avec un chauffeur PL ou SPL ?

Il existe plusieurs différences importantes entre les métiers de chauffeur-livreur et de conducteur routier. En effet, le premier se déplace dans un secteur défini et restreint tandis que le second peut traverser la France, voire des frontières terrestres, pour livrer un client.

Leurs outils de travail aussi sont incomparables. Le véhicule léger, comme son nom l’indique, correspond à une voiture ou un utilitaire et ne nécessite qu’un permis B pour le conduire. De son côté, le conducteur de poids-lourd se retrouve au volant d’un monstre de plusieurs tonnes et de plus de 10 mètres de long. Il a obligatoirement en sa possession un permis PL ou SPL qui l’autorise à piloter son véhicule.

En revanche, comme ses confrères à bord des gros camions, le chauffeur-livreur peut travailler la nuit, les jours fériés et les week-ends. Il travaille seul la grande majorité du temps et c’est d’ailleurs ce qui plaît tant à tous ces pros de la route 😉

Quelles études pour devenir chauffeur-livreur ?

Nous avons une bonne nouvelle pour toi ! Exercer le métier de chauffeur-livreur ne requiert pas de diplôme spécifique. Avec le permis B en poche et trois années de conduite, tu peux postuler à toutes les offres de chauffeur VL que tu trouves.

Pour autant, nous te conseillons d’obtenir au minimum un CAP de conducteur livreur de marchandises. Il s’obtient en deux ans après la troisième et te permet d’acquérir des compétences techniques et humaines qui ne peuvent être que bénéfiques pour ton avenir professionnel et ta carrière. Si la motivation t’anime, poursuis avec un bac pro conducteur transport routier de marchandise ou un BEP conduite et services.

Compétences et qualités requises pour être chauffeur-livreur

Sur le papier, le métier semble facile et accessible à tous. Et pourtant, ce n’est pas vraiment le cas. En effet, il est indispensable de faire preuve de nombreuses qualités humaines pour être un bon chauffeur VL. Lesquelles ? Compte sur nous pour tout te révéler dans cette fiche métier de chauffeur-livreur !

Voici une liste des principales qualités que les employeurs attendent d’un chauffeur VL professionnel :

  • Faire preuve de ponctualité
  • Avoir une bonne condition physique
  • Être doté d’un excellent relationnel client
  • Être capable de supporter le stress et la pression (notamment au volant !)
  • Posséder un sens aigu de l’organisation
  • Savoir rouler en toute sécurité

Si tu coches toutes les cases alors ne cherche plus, le métier de chauffeur-livreur est fait pour toi ! 😉

Salaire d’un chauffeur-livreur débutant et expérimenté

S’il n’est pas le professionnel le plus rémunéré du secteur du transport, le métier de chauffeur-livreur permet de percevoir une rémunération équivalente au SMIC. C’est notamment le cas en début de carrière, lors des premières missions qui te sont confiés.

Au fur et à mesure de ton expérience, de nouvelles missions peuvent t’être confiées, notamment la livraison de produits dangereux ou importants. Dans ce cas, ton salaire augmente et peut atteindre les 2 000 euros net par mois.

En dehors de ton salaire mensuel, l’entreprise dans laquelle tu travailles peut prévoir le versement d’une prime d’intéressement ou de participation. Renseigne-toi également sur ta convention collective, elle peut prévoir le versement d’un 13e mois ce qui n’est pas négligeable.

Perspectives d’évolution pour un chauffeur-livreur

Plusieurs pistes d’évolution professionnelle peuvent être explorées si tu es chauffeur-livreur et que tu souhaites te reconvertir. Avec l’expérience acquise, les postes de chef de quai, de magasinier ou encore de cariste sont accessibles. Il te faudra sans doute passer quelques certifications comme le CACES mais c’est une simple formalité pour toi.

Après plusieurs années de salariat, il n’est pas rare qu’un chauffeur VL veuille travailler à son compte. Cela te permet de choisir tes clients, de gérer ton emploi du temps comme bon te semble. En revanche, il ne faut pas négliger l’aspect administratif et comptable du métier 😉

Enfin, si ce qui te plaît le plus dans ton métier de chauffeur-livreur est de rouler, devenir chauffeur PL ou SPL, conducteur de bus ou de taxi, sont des alternatives intéressantes sur lesquelles tu peux te pencher. Ces métiers recrutent partout en France en CDI, CDD et intérim, il y a donc de nombreuses opportunités à saisir !

Où exercer le métier de chauffeur-livreur ?

De nombreuses entreprises recrutent des chauffeurs-livreurs professionnels pour assurer la livraison de leurs marchandises aux clients finaux. Que tu sois embauché dans une entreprise spécialisée dans le transport ou dans un service expédition d’une société quelconque, tes missions sont similaires.

L’avantage de ce métier très polyvalent est qu’il te permet de travailler dans différents secteurs d’activité tous différents les uns des autres. Tu peux aussi bien rejoindre une entreprise agricole, agroalimentaire, la grande distribution, l’hôtellerie, l’immobilier ou encore l’administration publique.

Autres métiers du domaine du transport et de la logistique

Retour haut de page