Coronavirus : quels sont les impacts sur les sociétés en France ?

24/03/2020
Coronavirus : quels sont les impacts sur les sociétés en France ?

L’année 2020 commence de façon exceptionnelle pour les entreprises françaises. Trois mois après les bonnes résolutions, nous sommes tous concernés par des mesures exceptionnelles nous poussant à fermer nos entreprises et à contraindre nos salariés à rester chez eux, confinés. Le Groupe LIP continue de suivre l’actualité pour vous, chefs d’entreprise.

Vos agences d’intérim LIP sont toujours disponibles

En cette période difficile pour nos candidats, nos intérimaires, nos clients et nos partenaires, le Groupe LIP maintient le cap ! Toutes nos agences d’intérim sont joignables par email ou par téléphone. Nous avons été contraints de fermer nos agences au public, afin de protéger la santé de nos permanents et de nos fidèles travailleurs.

Depuis une semaine, l’organisation de nos 160 agences et de notre siège social se met en place. Il n’est pas simple de prendre des mesures exceptionnelles car nous dépendons des décisions officielles de notre Gouvernement. En revanche, ce qui est certain, c’est que nous n’abandonnons pas les 2 850 intérimaires qui, cette semaine, vont travailler chez nos clients. Nous profitons de cet article pour les remercier pour leur fidélité et pour les encourager.

Vous avez une question sur votre contrat ? Vous avez besoin de main d’oeuvre pour faire tourner votre entreprise ? Contactez votre agence d’intérim LIP la plus proche de chez vous ! Nos consultants et chargés d’affaires sont à votre entière disposition pour vous apporter des solutions.

Comment gérer les arrêts maladies des parents gardant leurs enfants à domicile ?

L’arrivée du coronavirus en France ne se sera pas fait attendre, malheureusement. La fermeture des crèches, des écoles, collèges et lycées a obligé de nombreux Français à arrêter leur activité professionnelle, sans préavis. Mais très vite, le Gouvernement a pris une première mesure pour les parents salariés étant confronté à des problèmes de garde pour leurs enfants. Le 1er février 2020, un décret officiel a été publié pour annuler le délai de carence du versement des indemnités.

Pour bénéficier de ce système, vos salariés doivent respecter quelques conditions, à savoir :

  • avoir au moins un enfant âgé de 16 ans, scolarisé dans un établissement fermé ;
  • ne pas pouvoir faire de télétravail.

Si vous êtes employeur de ces salariés parents, vous devez déclarer tous vos salariés en arrêt maladie sur le site de l’Assurance maladie.

Grâce à cette déclaration, chaque salarié percevra des indemnités journalières. De votre côté, vous continuez à payer votre employé à hauteur de 50% de sa rémunération.

Comment mettre en place le télétravail pour vos salariés ?

Lors de son discours prononcé le lundi 16 mars, Emmanuel Macron a invité toutes les entreprises à mettre en place le télétravail pour les salariés pouvant exercer leur métier dans ces conditions. Très vite, la mise à disposition du matériel informatique est devenue une véritable problématique dans les sociétés. Il a fallu équiper les salariés et leur donner accès au réseau partagé de l’entreprise si besoin.

Aujourd’hui, grâce aux différentes plateformes de visioconférence, les managers peuvent maintenir un lien avec leurs équipes. Des réunions virtuelles peuvent être organisées, vous pouvez également partager des documents via les espaces en ligne pour suivre les projets de vos salariés.

Comment mettre en place le chômage partiel pour vos salariés et vos intérimaires ?

La fermeture de votre entreprise et l’arrêt de votre activité professionnelle ont des conséquences sur votre chiffre d’affaires et vos bénéfices.

Les mesures prises pour lutter contre le coronavirus ont obligé de 31 000 entreprises à mettre en place le chômage partiel afin de ne pas les licencier pour raisons économiques. Au total, plus de 650 000 salariés sont concernés. Dans ces conditions, ils ne perçoivent plus leur rémunération. En revanche, vous devez leur verser une indemnité qui équivaut à 84% de leur salaire net, dont une partie, voire la totalité est prise en charge par l'Etat. Vous êtes dans cette situation ? Le gouvernement met à votre disposition un site dédié à l’activité partielle.

Pour tout savoir sur le chômage partiel et ses modalités, rendez-vous sur le site du gouvernement www.activitepartielle.emploi.gouv.fr.

Comment fournir une attestation d’autorisation de déplacement professionnel à vos salariés ?

Depuis le mardi 17 mars 2020 à midi, chaque Français qui souhaite sortir de chez lui doit présenter une attestation de sortie aux autorités. Sur ce document, il faut indiquer le motif de la sortie (faire des courses, aider une personne vulnérable, pratiquer une activité sportive, se rendre au travail). Dans le dernier cas, chaque employeur qui demande à ses salariés de se déplacer pour travailler doit fournir une attestation de déplacement professionnel. Sans ce document et en cas de contrôle, vos salariés devront s’acquitter d’une amende de 135 euros.

Quelles sont les mesures prises concernant le paiement des charges sociales et patronales ?

Chaque mois, vous devez payer des charges patronales et salariales liées à votre activité professionnelle. Même si votre entreprise est fermée temporairement, vos factures continuent d’arriver. Pour éviter les difficultés et les retards de paiement, le Gouvernement envisage d’étaler les échéances, notamment pour tous les impôts directs (acompte d’IS, taxe sur les salaires, cotisation foncière des sociétés).

Quant aux charges sociales versées auprès de l’Urssaf, elles sont automatiquement reportées jusqu’à trois mois, vous n’avez donc aucune démarche à entreprendre. En revanche, aucun report de paiement de la TVA n’est prévu pour le moment.

Restez connecté sur notre site Groupelip.com pour tout savoir sur les nouveautés liées au coronavirus ! Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et LinkedIn.

Partager

Retour en haut