Gestionnaire de paie

fiche metier gestionnaire de paie

Dans le secteur du tertiaire, découvre cette nouvelle fiche métier de gestionnaire de paie. Pour toi, nous avons répertorié toutes les informations importantes pour que tu saches si cette profession est faite pour toi.

Inscription intérimaire

fiche metier gestionnaire de paie

Description du métier de gestionnaire de paie

Sur le papier, ce n’est pas toujours une profession qui fait rêver. On imagine des papiers, des chiffres, des urgences à gérer… C’est vrai, mais ce n’est pas tout ! Un gestionnaire de paie a pour mission principale d’assurer le traitement de la paie des salariés d’une entreprise. Il est chargé des formalités administratives liées à l’embauche ou au départ d’un employé. Il collecte les éléments variables de paie (heures supplémentaires, absence, titres restaurant, primes…), s’assure de la conformité du bulletin généré et des déclarations sociales envoyées aux différents organismes. Le gestionnaire de paie travaille sur un logiciel spécialisé aux nombreuses fonctionnalités, lui permettant de générer l’ensemble des documents de fin de contrat (solde de tout compte, indemnités…).

En fonction de l’organisation mise en place dans l’entreprise, le gestionnaire de paie élabore les documents de synthèse en relation avec la gestion du personnel et le bilan social. Enfin, il est chargé de mettre à jour les paramétrages du logiciel de paie s’ils ne sont pas faits automatiquement. Cette mission est importante car elle assure la conformité des bulletins de salaire édités.

Quelles études pour devenir gestionnaire de paie ?

En France, il existe peu de formations dédiées à la gestion de paie. En revanche, plusieurs diplômes permettent d’accéder à ce métier. Il est indispensable de posséder des connaissances juridiques, de gestion, de ressources humaines et de comptabilité.

Après avoir obtenu un bac général, le BTS comptabilité et gestion t’apporte les connaissances basiques du milieu de la paie, tandis que le BUT Gestion des entreprises et des administrations (GEA), te permet d’apprendre les méthodes, les procédures et les techniques de comptabilité et de finance. Enfin, pour compléter ton cursus et mettre toutes les chances de ton côté, il est préférable d’obtenir une licence professionnelle gestion de la paie et administration du personnel. Si tu as encore la motivation et la volonté, alors n’hésite pas à rejoindre un master (Bac+5) spécialisé dans la gestion de paie.

Compétences et qualités requises pour être gestionnaire de paie

Exercer un métier nécessite toujours des compétences techniques et des qualités humaines. Et le métier de gestionnaire de paie ne fait pas exception à la règle ! Si tu te destines à cette profession, il est indispensable que tu saches maîtriser un ou plusieurs logiciels de paie afin d’élaborer des bulletins de salaire conformes. Tes connaissances en législation sociale, en conventions collectives ou encore en congés payés sont également très importantes. Au cours de tes études, tu apprends le vocabulaire de la comptabilité et de la gestion administrative du personnel. Tu appréhendes les rôles et fonctionnements des différents organismes sociaux et institutions.

Enfin, la DSN (déclaration sociale nominative) n’a aucun secret pour toi, tout comme le pack office ou encore les outils de statistiques. Bref, tu l’auras compris, c’est un métier qui requière la maîtrise de nombreux éléments.

Les qualités humaines pour être un bon gestionnaire de paie

La liste pourrait être longue mais l’idée de cette fiche métier de gestionnaire de paie n’est pas de te faire peur. Nous avons donc répertorié les qualités principales que tu dois posséder et mettre en avant dans le cadre professionnel :

  • Sens de l’organisation et rigueur
  • Bonne résistance au stress
  • Faculté à gérer les urgences
  • Esprit d’équipe
  • Aisance relationnelle et pédagogie
  • Polyvalence et autonomie
  • Appétence pour les chiffres
  • Discrétion

Salaire d’un gestionnaire de paie au cours de sa carrière

Comme pour tout métier, le salaire d’un gestionnaire de paie dépend de différents facteurs, à savoir :

  • Les études suivies et les diplômes obtenus
  • Les années d’expérience
  • Les postes occupés
  • Les missions et responsabilités confiées

A cela peuvent s’ajouter des primes d’intéressement ou de participation, ainsi qu’un voire plusieurs mois de salaire supplémentaires.

Mais puisque tu es sur cette fiche métier de gestionnaire de paie pour tout savoir sur la profession, nous n’allons rien te cacher. En exerçant ce métier à la sortie des études, ta rémunération annuelle brute peut aller de 21 600 euros à 24 000 euros.

Au fil des années, tu acquiers de l’expérience et ton salaire augmente. Après 10 ans d’exercice, il est possible de toucher 3 000 euros brut par mois, soit 36 000 euros à l’année. Si tu as pour ambition de percevoir un revenu plus important, il te sera sans doute indispensable de suivre des formations spécifiques.

Perspectives d’évolution pour un gestionnaire de paie expérimenté

En tant que spécialiste de la paie, tu peux viser des postes de responsable paie ou responsable financier. Si le cœur t’en dit, les ressources humaines te sont également accessibles, comme un poste de DRH ou de responsable des RH. Enfin, si les chiffres sont indispensables à ton quotidien, alors les domaines de la comptabilité, de la finance ou encore du contrôle de gestion sont faits pour toi.

En fonction de ton évolution professionnelle, une formation spécifique peut être exigée avant que tu prennes tes nouvelles fonctions. Dans ce cas, n’oublie pas d’utiliser ton CPF (compte personnel de formation) pour financer ton nouveau parcours te menant à tes rêves !

Où exercer le métier de gestionnaire de paie ?

Après l’obtention de ton diplôme de gestionnaire de paie, deux solutions s’offrent à toi : société d’externalisation de la paie ou service de gestion de paie dans une entreprise.

Être gestionnaire de paie dans une société d’externalisation

Tu peux rejoindre une société spécialisée dans l’externalisation de la paie. Il s’agit d’un cabinet qui prend en charge tout ou partie de la gestion de paie de différentes entreprises qui n’ont pas le personnel formé en interne. Il peut s’agir de TPE, d’artisans mais aussi de plus grandes sociétés qui consacrent leur recrutement à des postes générant du chiffre d’affaires. Dans une société d’externalisation, on te confie un portefeuille clients pour lesquels tu réalises la paie des salariés selon les éléments de salaire communiqués par le client. C’est un excellent moyen de te former, de devenir polyvalent et organisé. Et, cerise sur le gâteau, tu découvres des conventions et métiers divers et variés.

Exercer le métier de gestionnaire de paie dans une entreprise

En fonction des opportunités qui se présentent à toi et de tes appétences, tu peux rejoindre le service gestion de paie d’une TPE, PME ou d’un grand groupe. Quel que soit le secteur d’activité, la gestion de paie est indispensable. En fonction de la taille de l’entreprise, tu peux travailler seul ou en équipe avec d’autres GDP.

Après des années d’expérience, si l’envie te prend de devenir gestionnaire de paie à ton compte, sache que c’est tout à fait possible ! Tu devras t’équiper d’un outil performant, te former, démarcher les entreprises et avoir suffisamment de clients pour en vivre.

A savoir : certains cabinets d’expertise comptable recrutent également des gestionnaires de paie afin de proposer un service complet à leurs clients.

Autres métiers du domaine du tertiaire :

Retour haut de page