Quels sont les avantages du CDI intérimaire ?

08/02/2018 Retour à la liste

Partager

Quels sont les avantages du CDI intérimaire ?

En janvier 2015, le Groupe LIP signe ses premiers CDI intérimaires. Vous êtes motivé(e), disponible et consciencieux(se) dans votre travail ? Le CDI-I est fait pour vous ! Découvrez ses avantages et vos obligations.

Quels sont les avantages du CDI intérimaire pour le salarié ?

Le CDI-I est le compromis idéal entre la flexibilité d’un emploi temporaire et la sécurité du CDI. Il permet de bénéficier d’avantages non négligeables :

  • La garantie d’un salaire mensuel, même en cas d’inactivité ;
  • La possibilité de suivre des formations lors des intermissions ;
  • L’occasion de varier les expériences professionnelles ;
  • L’accès facilité aux différents organismes grâce au statut CDI (banques, logements…) ;
  • La pose des congés payés (à prendre de préférence pendant les périodes sans activité) ;
  • La mutuelle complète pour intérimaire ;
  • La mission peut durer jusqu’à 36 mois, contre 18 mois pour une mission d’intérim classique.

Qu’est-ce le contrat CDI intérimaire ?

C’est un contrat « gagnant-gagnant » conclu entre vous, intérimaire, et votre agence d’emploi (LIP par exemple). En signant un CDI intérimaire, vous alternez des périodes de missions et des périodes sans activité, appelées « intermissions ».

Votre entreprise de travail temporaire (ETT) indique sur votre contrat de travail un salaire minimum mensuel garanti, équivalent au SMIC (1498 € brut pour l'année 2018). Cela signifie que si sur un mois, les missions effectuées ne vous ont pas permis de percevoir un salaire au moins équivalent à la rémunération définie, votre agence d’intérim vous verse la somme manquante. A l’inverse, si vous avez travaillé 3 semaines et avez perçu plus de 1498 € brut, votre ETT ne vous versera pas de revenu supplémentaire.

Vous souhaitez visionner des témoignages d’intérimaires conquis par le CDI-I ? Consultez la page YouTube de Prism’Emploi.

Nos deux exemples pour mieux comprendre la rémunération

Exemple 1 : Monsieur Chemin a signé un contrat CDI intérimaire dont le salaire minimum fixé est de 1498 € brut. Il a effectué une mission de deux semaines en février et a perçu un salaire de 1100 € brut. Aucune mission supplémentaire ne lui est proposée pour les deux semaines suivantes. L’intérimaire ayant touché un salaire inférieur à la rémunération minimale garantie dans son contrat de travail, LIP devra compléter à hauteur de 1498 € brut.

Exemple 2 : Madame Dupont a signé un CDI-I et le salaire minimum est de 1550 € brut. Elle a travaillé 3 semaines au mois de janvier et a perçu une rémunération totale de 1650 € brut. Malheureusement, aucune mission ne lui a été proposée pour la dernière semaine. Compte tenu du fait qu’elle a touché un salaire supérieur à la rémunération minimale garantie, LIP ne doit rien verser à Madame Dupont.

Qui peut signer un CDI intérimaire ?

Chez LIP, les chargé(e)s d’affaires/consultant(e)s LIP prennent la décision de proposer un CDI-I aux intérimaires motivés et qualifiés qui travaillent dans des domaines où les besoins en main d’œuvre sont récurrents, comme le BTP ou l’Industrie par exemple. Pour se voir proposer un CDI intérimaire par le Groupe LIP, il faut avoir effectué un minimum d’heures d’intérim sur les 24 derniers mois. Ce quota d’heures est propre à chaque secteur d’activité. Questionnez votre chargé(e) d’affaires/consultant(e) pour connaître le détail des conditions.

Le contenu d’un contrat à durée indéterminée intérimaire

Le contrat est rédigé par votre agence d’emploi et doit contenir les éléments obligatoires suivants :

  • La rémunération minimale garantie (minimum au SMIC) ;
  • Le temps de travail ;
  • Le type de missions (3 métiers différents maximum) ;
  • Le périmètre géographique (km ou temps de trajet domicile-lieu de travail).

Attention, en cas de fin de contrat, vous ne percevez pas d’indemnité de fin de mission ! Elle est exclusivement réservée aux contrats dits « précaires », par exemple contrat intérim, ce qui n’est pas le cas du CDI-I. De plus, l’intérimaire ne peut pas réclamer le paiement de ses congés payés, il doit obligatoirement les poser.

Quelles sont vos obligations en tant qu’intérimaire en CDI-I ?

Quand vous êtes en intermission (sans activité), vous devez vous tenir disponible à tout moment pour effectuer une nouvelle mission, sauf si vous avez posé des congés payés. Dans le cas où une mission vous est proposée, vous devrez obligatoirement l’accepter si les conditions suivantes sont respectées :

  • La mission correspond aux emplois inscrits dans le contrat de travail ;
  • La mission se situe dans le périmètre géographique défini ;
  • Le salaire est au moins égal à 70% de celui perçu pour la mission précédente.

Si vous refusez une mission sans justificatif valable, votre entreprise de travail temporaire ne vous versera pas de salaire. De plus, vous pouvez accepter une mission qui ne correspond pas à votre contrat de travail mais vous disposerez d’une période probatoire qui varie en fonction de la durée de la mission :

  • Mission inférieure à 1 mois : 2 jours ;
  • Mission de 1 à 2 mois : 3 jours ;
  • Mission de plus de 2 mois : 5 jours.

Au cours de cette période, vous ou l’entreprise pour laquelle vous travaillez peut décider de mettre un terme à la mission.

Existe-t-il une période d’essai pour les CDI intérimaires ?

Comme pour tous les types de contrat, une période d’essai légale peut être appliquée. Sa durée diffère selon le statut de l’intérimaire en CDI-I :

  • 4 mois pour les cadres ;
  • 3 mois pour les agents de maîtrise et les techniciens ;
  • 2 mois pour les ouvriers et employés.

Cependant, en fonction de votre ancienneté chez LIP, il est possible qu’aucune période d’essai ne soit exigée. La durée varie là aussi en fonction du statut du travailleur temporaire :

  • 8 mois pour les cadres ;
  • 6 mois pour les agents de maîtrise et techniciens ;
  • 4 mois pour les ouvriers et employés.

Quels sont les avantages pour l’entreprise qui emploie un travailleur temporaire en CDI-I ?

En dehors des nombreux avantages pour l’intérimaire motivé et constant dans son travail, le CDI-I permet aux entreprises d’avoir une image positive du Groupe LIP et de ses candidats. Si nous faisons confiance à des travailleurs compétents, les entreprises utilisatrices (EU) sont rassurées et savent que la mission sera bien réalisée.

D’ailleurs, ces dernières n’ont aucune démarche administrative à réaliser ; le Groupe LIP s’occupe de tout, du recrutement au placement des intérimaires professionnels, en passant par la création du contrat et la rémunération. C’est un réel gain de temps pour recruter du personnel qualifié et motivé, pourquoi s’en priver ?!

Le CDI intérimaire chez LIP et en France

Vous avez effectué plus de 3 000 heures d’intérim pour le Groupe LIP et vous êtes à la recherche d’un contrat fiable et durable ? Vous pouvez potentiellement signer un CDI intérimaire chez LIP ! Contactez votre chargé(e) d’affaires/consultant(e) et faites le point sur les possibilités. Au sein du Groupe LIP, depuis le 1er janvier 2015, plus de 100 CDI-I ont été signés, dans les secteurs du gros œuvre, du second œuvre et de l’industrie. Et ce n’est que le début !

D’après le dernier baromètre Prism’Emploi, plus de 13 000 CDI-I ont été signés en France l’année dernière. Au total, 26 398 CDI intérimaires ont été conclus depuis son entrée en vigueur en 2014. France 3 a récemment réalisé un reportage auprès d’intérimaires de tous les secteurs, pour mieux comprendre leurs attentes. L’agence LIP de Villeurbanne a eu le plaisir d’accueillir les caméras pour aborder le sujet du CDI intérimaire. Regardez sans plus attendre le replay de l’émission « Urgent mission intérim ».

Vous êtes à la recherche d'un emploi près de chez vous ? Découvrez plus de 2 600 aventures professionnelles à pourvoir.

 

Partager

Retour en haut