Le chaudronnier, c’est celui qui fabrique des… chaudrons n’est-ce pas ? Perdu ! Et pourtant il fait partie des métiers emblématiques de l’industrie ! En assemblant des tubes et tôles de métal il crée toutes sortes de structures comme des carrosseries ou des réservoirs d’usines. Cette profession particulièrement technique est très demandée dans des secteurs variés comme l’automobile, le chauffage ou le nucléaire. Envie de devenir chaudronnier ? C’est ici que tu pourras trouver les infos pour t’orienter au cours de ta formation. Nous te proposons de parcourir cette fiche métier chaudronnier qui t’aideras à découvrir ce beau métier ! C’est parti !

Découvrir le métier de chaudronnier

  • Secteur d’activité
  • Niveau d’études & diplômes
  • Opportunités professionnelles
  • Salaire annuel brut moyen
  • Entreprises qui recrutent

Industrie

CAP réalisation industrielle en chaudronnerie ou soudage

CAP composites, plastiques chaudronnés

Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle

Bac pro TRPM – technicien en réalisation de produits mécaniques

Bac pro fonderie

Chaudronnier (Aforp)

MC (Mention Complémentaire) soudage

MC technicien en soudage

MC en chaudronnerie aéronautique et spatiale

MC technicien en tuyauterie

Très nombreuses en intérim, CDD ou CDI

Dans la France entière, petites et grandes agglomérations

Débutant : 20 000 €

Expérimenté : 36 000 €

Toutes les industries (automobile, nucléaire, chauffage, aéronautique, électroménager...)

Plus d’informations sur la fiche métier chaudronnier

Description du métier de chaudronnier professionnel

Cette profession très recherchée par les entreprises industrielles consiste à créer des structures métalliques de diverses formes et tailles par plusieurs procédés comme la découpe par oxydation (à l’aide d’un jet d’oxygène pur 😮), le pliage, le cintrage, le roulage, l’emboutissage, la soudure-pointage… Avant d’assembler les éléments de métal ensemble, le chaudronnier commence par tracer les cotes sur les matériaux d’origine. Il découpe ensuite les tubes ou les plaques, donne la forme voulue aux pièces et les assemble. Il réalise ensuite les finitions pour que la pièce soit parfaite et contrôle la qualité. Et voilà le travail ! 😊

Les conditions de travail grâce à notre fiche métier chaudronnier

Si le chaudronnier réalise un ouvrage de très grande taille, comme une cuve dans une usine par exemple, il doit se rendre sur le chantier avec son équipe afin de réaliser la structure de métal directement sur place ! Pour les structures de plus petites dimensions, le chaudronnier travaille généralement en atelier ou en usine, souvent avec l’aide d’autres professionnels de l’industrie comme les tuyauteurs ou les soudeurs.

Le chaudronnier utilise des outils électroportatifs tels que la scie électrique ou la ponceuse mais également des machines à commande numérique pour plier, couper et travailler le métal. Il travaille sur toutes sortes de métaux : inox, acier, aluminium ou même titane. Le chaudronnier porte bien sûr des éléments de protection obligatoires comme des gants et des lunettes.

Les compétences nécessaires pour devenir chaudronnier

La chaudronnerie est un métier manuel qui nécessite également des compétences en lecture de plans, en conception et en géométrie. Tu dois choisir les meilleures techniques et méthodes pour réaliser la ou les pièces demandées selon les plans et indications techniques fournies. Un bon chaudronnier doit avoir une parfaite connaissance des spécificités des différents métaux pour adapter les procédés aux matériaux travaillés.

Le métier de chaudronnier demande donc de l’habileté et de la minutie. Tu devras manipuler des machines automatisées et réaliser des points de soudure parfois complexes pour façonner et assembler les pièces de métal. De ce fait, tu devras connaître les applications informatiques permettant la commande des outils et machines. La chaudronnerie exige une certaine robustesse physique et s’effectue dans des environnements de travail parfois difficile avec des règles de sécurité particulières (usines, centrales nucléaires, chantiers…). Tu seras amené à travailler selon des normes de sécurité précises à appliquer en toute circonstances.

Le métier de chaudronnier est aussi et avant tout un travail d’équipe. En effet, tu collabores avec d’autres professionnels comme les soudeurs et tuyauteurs partageant le même objectif que toi : réaliser les pièces conformes en temps et en heure pour le client. Et tu as bien évidemment un responsable hiérarchique, un chef d’atelier par exemple, qui te confie les travaux à réaliser et s’assure que tu effectues tes missions dans les meilleures conditions.

Fiche métier chaudronnier : tous les diplômes pour apprendre ce métier !

Il existe de nombreuses voies pour accéder au métier de chaudronnier. Cette profession, très recherchée par les entreprises est en besoin de main-d’œuvre et les chaudronniers aguerris seront ravis de te former à ce métier technique et manuel. Découvre les différentes formations pour devenir chaudronnier.

Voici la liste des diplômes de niveaux CAP et Bac pro :

  • CAP réalisation industrielle en chaudronnerie ou soudage
  • CAP composites, plastiques chaudronnés
  • Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle
  • Bac pro TRPM – technicien en réalisation de produits mécaniques
  • Bac pro fonderie
  • Chaudronnier (Aforp)
  • MC (Mention Complémentaire) soudage
  • MC technicien en soudage
  • MC en chaudronnerie aéronautique et spatiale
  • MC technicien en tuyauterie

Tu peux ensuite poursuivre tes études avec un BTS (niveau Bac +2) :

  • BTS CRCI – conception et réalisation en chaudronnerie industrielle
  • BTS fonderie
  • BTS CPRP – conception des processus de réalisation de produits
  • BTS CPI – conception de produits industriels
  • BTS AMCR – architecture en métal : conception et réalisation
  • BTS CICN – conception et industrialisation en construction navale

Enfin, si tu souhaites approfondir tes compétences, sache qu’il existe plusieurs licences professionnelles métiers de l’industrie : métallurgie, mise en forme des matériaux et soudage (bac+3) et conception et amélioration des processus en procédés industriels (bac+3). Pour les plus passionnés par les études, le diplôme d’ingénieur de l’Ecole Polytechnique de Montpellier spécialisé en mécanique et structures industrielles est en partenariat avec le syndicat de la chaudronnerie tôlerie et tuyauterie. Et oui ! Qui a dit que la chaudronnerie ne pouvait pas avoir ses lettres de noblesse ?

Astuce : le meilleur moyen de te faire une place rapidement dans le monde du travail est d’opter pour une formation en alternance dès le CAP. C’est la solution idéale pour apprendre rapidement un métier manuel et mettre en pratique les connaissances acquises en cours avec des professionnels du métiers en condition réelles de travail ! 😉

Salaire et perspectives d'évolution pour un chaudronnier professionnel

Il s’agit aujourd’hui d’un des métiers les plus recherché dans tous les secteurs de l’industrie. Tout d’abord, les chaudronniers qualifiés sont peu nombreux sur le marché du travail. Ensuite, parce qu’il s’agit d’une profession en pénurie de main-d’œuvre, peu mise en valeur auprès des jeunes alors que c’est un métier complet et très utile dans de nombreux secteurs d’activité ! Une fois que tu auras obtenu une qualification, tu n’auras aucune difficulté à trouver un emploi de chaudronnier et, après quelques années d’exercice, à occuper un poste bien rémunéré. 😉

Pour être plus concret, car c’est l’objectif de cette fiche métier de chaudronnier, ton salaire en début de carrière est d’environ 1 600 € brut par mois. Très vite, en fonction de tes compétences et de ton expertise, tu peux dépasser les 2 000 € en exerçant le métier de chaudronnier.

Un chaudronnier qualifié peut devenir chef d’équipe ou d’atelier. Avec la bonne formation il peut accéder à un emploi de traceur ou même entrer dans un bureau d’étude en tant que dessinateur ou agent des méthodes.

Les entreprises qui recrutent des chaudronniers

Les entreprises qui recrutent des chaudronniers débutants ou expérimentés sont nombreuses. Elles appartiennent principalement aux secteurs de la construction navale, ferroviaire, aéronautique, hydraulique, chimique, nucléaire, pétrolière… Il peut s’agir de grands groupes industriels ou de PME de pointe.

Pour finir cette fiche métier de chaudronnier, sache que les offres d’emploi de chaudronnier en CDI, CDD et intérim sont très nombreuses, partout en France, quel que soit ton niveau d’expérience dans ce métier. En effet, il y a aujourd’hui plus d’offres d’emploi pour cette profession que de candidats ! Une belle opportunité pour accéder à un métier varié et technique qui te permettras de te perfectionner tout au long de ta carrière ! Si tu possèdes les compétences et certifications nécessaires, alors tu ne devrais pas rencontrer de difficultés particulières pour trouver un poste de chaudronnier près de chez toi !

Autres métiers du domaine de l'industrie

  • Soudeur
  • Tuyauteur
  • Chargé d’affaires
  • Electromécanicien
  • Designer industriel
  • Technicien bureau d’études

Les métiers similaires

Retour haut de page