Dans la grande famille des métiers du secteur industriel, je demande… le soudeur ! Bonne pioche, c’est ici que ça se passe 😉 Pour tout savoir sur les ficelles de cette profession particulièrement technique, nous avons regroupé l’ensemble des infos qui peuvent te servir à t’orienter au cours de tes études. Nous te laissons découvrir cette fiche métier soudeur et espérons qu’elle te décidera à te lancer !

fiche métier soudeur

Découvrir le métier de soudeur

  • Secteur d’activité
  • Niveau d’études & diplômes
  • Opportunités professionnelles
  • Salaire annuel brut moyen
  • Entreprises qui recrutent

Industrie

CAP métiers de la fonderie

CAP mise en forme des matériaux

CAP outillage en moules métalliques

CAP serrurier métallier

Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle

Bac pro technicien outilleur / modeleur

BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

BTS fonderie

Très nombreuses en intérim, CDD ou CDI

Dans la France entière, à proximité des industries

Débutant : 20 000 €

Expérimenté : 36 000 € et +

Toutes les industries (chimie, automobile, nucléaire, pétrochimie, pharmaceutique...)

Sous-traitants spécialisés dans la chaudronnerie/tuyauterie/soudure

Plus d’informations sur la fiche métier de soudeur

Description du métier de soudeur

Cette profession très recherchée par les entreprises industrielles consiste à assembler des pièces comme des tuyaux, brides, tôles ou encore des cuves à l’aide d’un procédé technique précis : la soudure. Mais avant d’utiliser son poste à souder, le soudeur prépare les pièces en les dégraissant et en les décapant. Une fois les éléments prêts, il s’équipe de son matériel (fer à souder, arc…) pour générer une étincelle qui permet la fusion du matériau.

Des techniques de soudure différentes

Il existe de nombreuses techniques de soudage, chacune étant utilisé selon les matériaux et les pièces à souder. Lance toi dans la lecture de cette fiche métier de soudeur si tu souhaites en savoir plus sur cet emploi particulièrement reconnu 😉

  • Soudage au chalumeau
  • Soudage TIG
  • Soudage MMA
  • Soudage MIG-MAG
  • Soudage plasma
  • Soudage laser

Compétences nécessaires pour devenir soudeur

La première qualité qui nous vient en tête quand on pense au métier de soudeur est la minutie. En effet, réussir une soudure parfaite exige une maîtrise parfaite du geste, une concentration sans faille et donc un sens aigu de la précision. Le soudeur a rarement le droit à l’erreur, sa soudure doit donc être correcte dès les premiers points effectués, quel que soit le matériau. De nombreuses soudures sont contrôlées à l’œil nu ou à l’aide d’appareil de radiographie avant que les pièces soient envoyées sur les chantiers. La responsabilité du soudeur peut être engagée en cas de problème, d’où l’extrême importance de bien maîtriser son outil de soudage !

Pour exercer le métier de soudeur, tu dois obtenir une ou plusieurs certifications professionnelles et les renouveler au cours de ta carrière. Il s’agit de documents officiels qui attestent que tu disposes du savoir-faire pour manipuler le matériel et réaliser les soudures.

Ensuite, tu dois disposer d’une bonne condition physique. Tu travailles la majorité du temps debout, le dos plié et dans des conditions particulièrement difficiles, notamment en été quand les températures dans les ateliers dépassent les 40 degrés. Tu peux également souder dans des positions inconfortables (en hauteur, couchés, en équilibre, voire accroché à une corde si tu es soudeur-cordiste !). Dans tous les cas, il est hors de question d’enlever le haut pour avoir moins chaud ! Tu dois porter ta tenue de sécurité en toutes circonstances (t-shirt manches longues, casque de soudure, pantalon, chaussures de sécurité, gants). A ce sujet, le respect des règles de sécurité est également indispensable pour être un bon soudeur 😉

Enfin, même si tu es seul à tenir la baguette ou le fer à souder, tu ne travailles jamais vraiment seul. Tu es entouré de chaudronniers et tuyauteurs partageant le même objectif que toi : réaliser les pièces conformes en temps et en heure pour le client. Et tu as bien évidemment un responsable hiérarchique qui te confie les travaux à réaliser et s’assure que tu disposes de tout le matériel nécessaire pour réussir ta mission.

Les diplômes pour devenir soudeur pro

Cette fiche métier de soudeur a été rédigée pour te donner toutes les informations sur l’accessibilité à cette profession technique et manuelle. Nous avons donc mené notre petite enquête pour répertorier les cursus que tu peux suivre pour devenir un pro de la soudure.

Voici la liste des diplômes de niveaux CAP et Bac pro :

  • CAP métiers de la fonderie
  • CAP mise en forme des matériaux
  • CAP outillage en moules métalliques
  • CAP serrurier métallier
  • Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle
  • Bac pro technicien outilleur
  • Bac pro technicien modeleur

Tu peux ensuite poursuivre tes études avec un BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle ou un BTS fonderie (bac+2). Enfin, si tu es toujours motivé et que tu souhaites approfondir tes compétences, sache qu’il existe une licence professionnelle métiers de l’industrie : métallurgie, mise en forme des matériaux et soudage (bac+3). Quel que soit le cursus que tu choisis, l’important reste de bien apprendre les techniques de soudure pour répondre aux besoins des entreprises qui recrutent.

Astuce : le meilleur moyen de te perfectionner et de te faire une place rapidement dans le milieu est d’opter pour une formation en alternance dès le CAP. C’est idéal pour découvrir un métier manuel et technique. Bien évidemment, la formation théorique est indispensable mais rien ne vaut la pratique, surtout si tu es entouré de personnes bienveillantes prêtes à te transmettre leur savoir-faire 😉

Salaire et perspectives d'évolution pour un soudeur professionnel

Il s’agit aujourd’hui d’un des métiers les mieux rémunérés dans le secteur de l’industrie, et cela, pour différentes raisons. Tout d’abord, les soudeurs qualifiés sont peu nombreux sur le marché, la plupart étant déjà en poste et difficiles à débaucher. Ensuite, parce qu’il s’agit d’une profession particulièrement complexe, qui nécessite de nombreuses qualités humaines et techniques (cf. ci-dessus). Une fois que tu t’es fait un nom dans le domaine de la soudure, tu n’auras aucune difficulté à trouver un emploi de soudeur bien rémunéré. Mais cela est le cas après quelques années d’expérience évidemment ; tu dois faire tes preuves 😉

Enfin, un soudeur expérimenté est bien payé car son salaire est complété par des primes pouvant représenter plusieurs centaines d’euros par mois. C’est ce qu’on appelle “le beurre dans les épinards” !

Pour être plus concret car c’est ce que tu attends de cette fiche métier de soudeur, ton salaire en débutant de carrière est d’environ 1 600 € brut par mois. Très vite, en fonction de tes compétences et de ton expertise, tu peux dépasser les 2 000 €.

Les entreprises qui recrutent des soudeurs

Tout d’abord, sache que tu exerces ton métier de soudeur dans un atelier de fabrication ou sur un chantier directement, en fonction des éléments à souder. En effet, les tuyaux peuvent être facilement préparés en atelier mais il est plus difficile de déplacer une cuve de plusieurs mètres carrés pour effectuer des travaux de maintenance… Ton lieu de travail dépend également de la technique de soudage que tu utilises. Certaines ne peuvent être pratiquées que sur des pièces imposantes une fois en place sur le chantier.

Quant aux entreprises qui recrutent des soudeurs débutants ou expérimentés, celles du secteur industriel sont particulièrement concernées. On peut citer les centrales nucléaires, les raffineries, les sociétés spécialisées dans la chimie ou la pharmacie ou encore l’automobile. Il ne faut pas oublier tous les sous-traitants de ces entreprises qui sont très nombreux. Par exemple, sur les centrales nucléaires d’EDF, diverses sociétés interviennent pour des travaux de maintenance et de construction et pour des inspections techniques.

Pour finir cette fiche métier de soudeur, nous avons une très bonne nouvelle pour toi ! Les offres d’emploi de soudeurs en CDI, CDD et intérim sont très nombreuses, partout en France. Les entreprises manquent de main d’œuvre alors que les chantiers s’enchaînent. Si tu possèdes les compétences nécessaires et que tu es motivé, alors tu ne devrais pas rencontrer de difficultés particulières pour trouver un emploi !

Autres métiers du domaine industriel

  • Chaudronnier
  • Tuyauteur
  • Chargé d’affaires
  • Électromécanicien
  • Designer industriel
  • Technicien bureau d’études

Les métiers similaires

Retour haut de page