Électromécanicien

fiche metier electromecanicien

Voilà le moment important de choisir ton orientation professionnelle, et c’est loin d’être une décision à prendre à la légère. Loin de nous l’idée de te faire peur, bien au contraire. Tu peux compter sur nous pour te guider et te faire découvrir des métiers qui peuvent te correspondre. Ici, nous te présentons la fiche métier d’électromécanicien. Prends quelques minutes pour la lire et qui sait, peut-être que ta vocation sera toute trouvée !

Inscription intérimaire

fiche metier electromecanicien

Description du métier d’électromécanicien

Profession peu connue, elle est pourtant essentielle dans les industries et entreprises disposant d’un service de maintenance. En effet, le métier d’électromécanicien consiste à installer les machines neuves dans un atelier ou sur un chantier. Il peut s’agir de machines de production ou d’engins de levage.

Pour assurer le montage des machines, il s’appuie sur les dossiers de fabrication. Moteurs, roulements, variateurs de vitesse et connexions électriques n’ont pas de secret pour lui. Une fois installé, il vérifie le bon fonctionnement et procède aux réglages de la machine.

Son quotidien consiste également à entretenir et dépanner les machines. En d’autres termes, il est le Monsieur Bricoleur et est indispensable pour assurer une production sans faille ! En cas d’anomalie, il est chargé de remplacer les pièces défectueuses et de remettre la machine en service tout en s’assurant qu’elle fonctionne parfaitement.

Quelles études pour devenir électromécanicien ?

Plusieurs cursus sont possibles en fonction de tes souhaits et de ta motivation. Après la 3ème, tu peux suivre un bac pro maintenance des systèmes de production connectés ou un bac pro métiers de l’électricité et de ses environnements connectés. Après l’obtention de ton premier diplôme, nous t’encourageons à poursuivre tes études avec un bac+2. Il existe 4 BTS qui peuvent te mener au métier d’électromécanicien :

  • BTS Conception des processus de réalisation de produits option A production unitaire
  • BTS Conception des processus de réalisation de produits option B production sérielle
  • BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques
  • BTS Électrotechnique

Pour continuer sur ta lancée et acquérir davantage de compétences, il existe un BUT génie industriel et maintenance ou une licence professionnelle mention métiers de l’électricité et de l’énergie (bac+3).

Astuce bonus : si tu peux suivre tes études en alternance, n’hésite pas une seconde ! C’est le meilleur moyen d’apprendre ce métier technique aux côtés de professionnels expérimentés. Et si tout se passe bien, tu peux être embauché à la suite de tes études, sans avoir à chercher un emploi d’électromécanicien ailleurs !

Compétences et qualités requises pour être électromécanicien

Pour exercer ton métier dans les meilleures conditions et être reconnu comme un professionnel efficace, tu dois avant tout faire preuve de polyvalence. Tu as choisi un métier qui n’est pas routinier et qui t’impose d’appliquer des compétences variées. C’est d’ailleurs ce qui est particulièrement passionnant dans ce métier technique, non ?!

Continuons de lister les qualités que tu dois posséder pour savoir si tu es fait pour ce métier. Un électromécanicien doit être doté d’une grande capacité d’adaptation, de réactivité, d’une capacité à travailler en équipe mais aussi de manière autonome.

Enfin, tes facultés à analyser et prendre des décisions rapidement sont particulièrement appréciées par les employeurs. Si tu maîtrises l’anglais technique, alors c’est la cerise sur le gâteau car il te sera utile pour comprendre les notices d’utilisation des machines.

Au cours de tes études et de tes stages, tu as acquis des connaissances précises en électricité, en mécanique, en informatique industrielle voire en chaudronnerie. Tu sais comment fonctionnent les différents éléments et les réparer ne te fait pas peur, bien au contraire. On dit de toi que tu es rigoureux et minutieux ? Cela tombe bien, c’est exactement ce qu’il te faut pour exercer le métier d’électromécanicien !

Salaire d’un électromécanicien au cours de sa carrière

Une rémunération dépend de plusieurs critères, à commencer par le niveau de diplôme. Avec un Bac+3, ton salaire sera supérieur à ton collègue qui a arrêté ses études en bac pro ou en bac+2. Il faut également tenir compte de l’expérience. Plus tu évolues dans ta carrière, plus ton revenu augmente. La taille de l’entreprise a également un impact sur le montant de la rémunération puisqu’une TPE et une grande entreprise n’auront pas les mêmes ressources à attribuer. Enfin, les responsabilités et missions confiées entrent en jeu dans le montant du salaire d’un électromécanicien professionnel.

Partant de ces informations, il est possible de déterminer des tendances de salaire. Pour un électromécanicien débutant, son salaire peut varier de 1 800 à 2 000 euros brut par mois, soit 22 000 à 24 000 euros brut par an. Pour un profil senior, un salaire annuel de 35 000 euros brut est envisageable.

A cela peuvent s’ajouter un 13ème mois, une prime de participation ou encore une prime d’intéressement qui ne sont pas négligeables !

A savoir : les montants des salaires varient peu d’une région à l’autre, bien qu’il soit légèrement supérieur à Paris et sa périphérie en raison du coût de la vie (c’est le cas dans la majorité des secteurs d’activité d’ailleurs).

Perspectives d’évolution pour un électromécanicien professionnel

Après quelques années d’expérience, un électromécanicien peut viser des postes de chef d’équipe ou chef d’atelier. Les emplois de superviseur de la maintenance ou de responsable de la gestion des approvisionnements sont également accessibles.

Si tu le souhaites, tu peux te spécialiser dans un domaine précis afin d’acquérir des compétences techniques particulières.

L’avantage de ce métier, c’est qu’il te permet de découvrir des entreprises industrielles différentes. Tu peux alors passer de l’industrie automobile à l’agroalimentaire ou encore à la mécanique.

Fiche métier électromécanicien : les entreprises qui recrutent

Ce sont majoritairement les entreprises disposant d’un service de maintenance qui recrutent des électromécaniciens professionnels. Il peut s’agir d’une usine ou société industrielle de tous les secteurs, notamment dans la production d’énergie. Les domaines de l’automobile, la mécanique, l’agroalimentaire, le nucléaire, la chimie, la pétrochimie ou encore la pharmacie sont à la recherche d’électromécaniciens pour assurer la maintenance des équipements.

Les offres d’emploi d’électromécanicien sont nombreuses en CDI, CDD et intérim, partout en France. Que tu sois jeune diplômé ou déjà expérimenté, les opportunités qui se présentent à toi sont à saisir !

Autres métiers du domaine de l’industrie :

Retour haut de page