Chef de chantier

fiche métier chef de chantier

Tu as l’esprit et le comportement d’un leader ? Tu aimes être en extérieur même quand la météo est capricieuse ? En découvrant cette fiche métier de chef de chantier, tu devrais trouver LA profession qui te correspond.

Inscription intérimaire

fiche metier chef de chantier 1

Description du métier de chef de chantier

Comme son intitulé de poste l’indique, un chef de chantier professionnel a pour mission principale d’organiser un chantier en amont, sous la direction d’un conducteur de travaux. Cela signifie qu’il doit établir la liste des différents corps de métiers à faire intervenir, les actions de chaque professionnel, il passe également commande des matériaux et du matériel de chantier et est chargé de demander les autorisations nécessaires pour que le chantier puisse se dérouler en toute légalité.

Une fois le chantier officiellement démarré, il suit l’avancement des travaux sur le terrain directement. Il s’assure que tout se passe bien et trouve des solutions en cas de problème. Il est le relai entre les ouvriers sur le chantier et les conducteurs de travaux à qui il rend des comptes régulièrement. Il a de nombreuses responsabilités à endosser jusqu’à l’achèvement du chantier. La sécurité est une priorité, tout comme la qualité des travaux réalisés. Cerise sur le gâteau : le respect des délais est impératif, et il en est le garant !

Le sais-tu ? Un chef de chantier peut être amené à gérer plusieurs chantiers en même temps. Il doit alors s’organiser et être réactif pour passer d’un chantier à l’autre en cas de besoin. Souvent, le chef de chantier ne compte pas ses heures de travail car les aléas dans le métier du BTP sont nombreux !

Quelles études pour devenir chef de chantier ?

Exercer un métier du bâtiment requiert des compétences acquises en études et en entreprise lors de stages ou d’un apprentissage. En optant pour un bac pro travaux publics ou un bac pro technicien d’études du bâtiment, tu possèdes un premier bagage apprécié par les employeurs du secteur d’activité.

En revanche, ce niveau de diplôme n’est pas suffisant pour exercer le métier de chef de chantier. Il te faut au minimum un bac+2 comme un BTS bâtiment ou travaux publics ou encore un BTS management économique de la construction (MEC).

Pour mettre toutes les chances de ton côté, nous te conseillons de poursuivre tes études avec un bac+3. Il existe le BUT génie civil-construction durable, des licences professionnelles spécialisées dans les métiers du BTP et même un bachelor travaux publics, chef de chantier bois et bas carbone (ESB).

Les diplômes les plus adéquats sont le BTS bâtiment ou travaux publics. À bac+3, citons le BUT génie civil-construction durable, la licence pro mention métiers du bâtiment ou encore le bachelor travaux publics d’écoles spécialisées comme l’ESITC (École supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Caen) via ses trois sites : Caen, Paris et Metz et en partenariat avec l’EATP (École d’application aux métiers des travaux publics).

Enfin, si tu veux aller encore plus loin, sache qu’il existe le master génie civil avec différents parcours. Ce diplôme te permet de décrocher un bac+5 ! Il n’est pas toujours exigé dans les entreprises pour décrocher un poste de chef de chantier mais c’est un plus pour ta candidature et pour ton évolution de carrière alors étudie toujours la question avant de foncer tête baissée sur le marché de l’emploi.

Compétences et qualités requises pour être chef de chantier

Ta mission principale consiste à diriger une équipe d’ouvriers. Partant de ce principe fondamental, il est certain que tu vois déjà les compétences humaines et techniques que tu dois posséder 😉

Aptitudes professionnelles et humaines

En tant que chef de chantier, tu dois faire preuve d’une forte persuasion. Tu dois savoir te faire respecter tout en respectant tes collègues, qu’ils soient de la même entreprise que toi ou non d’ailleurs. Ta capacité à communiquer est particulièrement indispensable pour te faire comprendre et pour que le chantier se déroule dans les meilleures conditions.

Tu dois faire face à une pression et des responsabilités importantes, parfois dans des délais très courts. Réactivité, disponibilité et résistance au stress sont donc requises. Ta rigueur et ton organisation sont essentielles pour respecter les délais imposés. Pas de temps morts entre les travaux, tout le matériel et le personnel doivent être là au bon moment !

Enfin, tu dois avoir une bonne condition physique car tu passes tes journées sur le chantier, en extérieur, peu importe la météo. Debout la majorité du temps, tu es au contact des ouvriers pour t’assurer que tout va bien et trouver des solutions si besoin, y compris lorsqu’il y a des conflits.

Compétences techniques du chef de chantier

Pour être reconnu à ton poste, tu dois avant tout maîtriser les technologies et techniques d’exécution des différents ouvrages. Il s’agit, par exemple, d’interpréter des plans, de connaître la résistance des matériaux utilisés et de savoir mesurer avec précision. Un autre aspect de ton métier de chef de chantier t’impose d’avoir des connaissances en topographie, architecture et maîtrise d’ouvrage.

Bien que tu ne sois pas celui qui budgétise un chantier, tu dois être capable d’estimer un budget et les ressources nécessaires pour que le chantier puisse être réalisé dans les délais impartis.

Si tu as des connaissances en outils numériques de géoréférencement, de maquette numérique ou encore de réalité virtuelle, n’hésite pas à les mettre en avant quand tu postules, ce sont des compétences très appréciées qui peuvent faire la différence face aux autres candidats 😉 Enfin, il est toujours préférable que tu possèdes un ou plusieurs permis de conduire te permettant de piloter des engins sur le chantier.

Salaire d’un chef de chantier au cours de sa carrière

En débutant dans la profession, ton salaire se situe aux alentours de 3 000 euros brut par mois, soit 2 000 euros net environ. En fonction du niveau de diplôme et des années d’expérience que tu possèdes, tu peux percevoir 3 500 euros brut par mois en tant que chef de chantier débutant.

Au fil des années, ton salaire augmente en tenant compte des responsabilités confiées, de la taille de l’entreprise et du type de chantier que tu dois superviser et mener à son terme. Il n’est alors pas rare qu’un chef de chantier expérimenté perçoive un salaire annuel de 55 000 euros brut (taux horaire de 30 euros). Ton employeur est dans l’obligation de te verser une prime-repas journalière. Tu peux également toucher une prime de transport ou de trajet, voire une prime d’intéressement ou de participation si l’entreprise dans laquelle tu travailles le prévoit.

Tu l’auras compris, le métier de chef de chantier est doublement intéressant : d’un côté, il permet de voir des chantiers très variés et de l’autre, de percevoir un salaire particulièrement confortable.

Perspectives d’évolution pour un chef de chantier professionnel

En optant pour ce métier du bâtiment, tu t’assures un avenir professionnel prometteur ! Il te suffit de regarder autour de toi quand tu te promènes. Vois-tu toutes ces grues, tous ces engins de chantier et ces ouvriers qui œuvrent à la construction d’un bâtiment ou à sa rénovation, y compris dans le secteur des travaux publics ? Dis-toi qu’il y a parmi eux un chef de chantier qui coordonne les étapes et les actions de chacun. Un jour, ce sera toi 😉

Après quelques années d’expérience, il est fréquent qu’un chef de chantier devienne conducteur de travaux ou qu’il rejoigne un bureau d’études.

Tu peux aussi faire le choix de créer ta propre entreprise de BTP. Tu deviens alors ton seul et unique patron, tu choisis tes chantiers et recrutes les personnes de ton choix, selon tes besoins et conditions. Mais attention, tu as des responsabilités importantes sur les épaules et les démarches administratives te reviennent.

Fiche métier chef de chantier : les entreprises qui recrutent

Rénovation, construction, chantiers privés ou publics, les lieux où exercer le métier de chef de chantier sont nombreux et variés. C’est d’ailleurs ce qui plait tant à ceux qui optent pour cette profession manuelle qui ne connait pas la crise !

En fonction de la taille du chantier, plusieurs chefs de chantier peuvent travailler en collaboration. Dans ce cas, chacun a son champ d’actions mais tous ont le même objectif : finir le chantier dans les délais impartis.

Tu peux exercer le métier de chef de chantier dans une TPE ou PME spécialisée dans la construction ou la rénovation. Il existe également de grandes entreprises du bâtiment qui ont besoin de ce profil technique pour répondre aux besoins de tous leurs clients, qu’ils soient des particuliers ou des professionnels.

Le sais-tu ? Des sociétés plus spécifiques recrutent également des chefs de chantier à plein temps. On peut citer les chantiers navals, les constructions maritimes off shore (plateforme pétrolière ou chantier éolien par exemple), les centrales nucléaires et les nombreux prestataires qui interviennent pour des travaux de maintenance ou de construction.

Autres métiers du domaine du bâtiment :

Retour haut de page