Le Groupe LIP participe à la troisième édition du Village des Recruteurs à Lyon

19/10/2018 Retour à la liste

Partager

Le Groupe LIP participe à la troisième édition du Village des Recruteurs à Lyon

A l’occasion de la troisième édition du Village des Recruteurs sur la célèbre place Bellecour de Lyon, toutes les branches du Groupe LIP sont allées à la rencontre des candidat(e)s. Retour sur cet événement riche en échanges et en CV !

Un événement regroupant entreprises, agences d’emploi, organismes de formation et acteurs de l’emploi

Les 17 et 18 octobre 2018, Aglaé, la Métropole de Lyon et Pôle Emploi se sont associés pour organiser la troisième édition du Village des Recruteurs en plein cœur de la ville.

Cette manifestation est l’occasion de réunir des entreprises à la recherche de candidat(e)s pour des postes régionaux, des agences d’emploi, des organismes de formation ainsi que les principaux acteurs de l’emploi tels que l’APEC, Pôle Emploi, ou encore les missions locales.

Pour attirer les candidat(e)s et les inciter à déposer leurs CV, les trois branches du Groupe LIP étaient représentées, à savoir LIP BTP et Industrie, LIP Solutions RH (Tertiaire) et LIP Transport et Logistique. Avec plus de 550 offres à pourvoir sur Lyon et ses alentours dans tous les secteurs d’activité, nos chargé(e)s d’affaires et consultant(e)s ont eu l’occasion d’échanger avec de nombreuses personnes souhaitant rejoindre le marché de l’emploi.

Quels sont les secteurs d’activité qui attirent les candidat(e)s ?

Lors de ces deux jours de salon ouverts à toutes et à tous, nous avons pu constater une importante dominance du domaine Tertiaire. En effet, nos consultant(e)s ont reçu plus de 350 CV. Il semblerait donc que les métiers de commercial(e), d’assistant(e) ou encore de secrétaire continuent d’avoir la cote. C’est également le cas pour les professions de l’informatique, de la communication et du marketing.

A l’inverse, les professionnels du Bâtiment, de l’Industrie ou encore des métiers du Social et du Médical étaient peu présents lors de la manifestation. Nos chargé(e)s d’affaires ont récolté une vingtaine de CV en Gros Œuvre et Second Œuvre et une dizaine en Industrie.

Quant au domaine du Transport et de la Logistique, quelques chauffeurs et préparateurs de commande ont déposé leur CV à nos chargé(e)s d’affaires en espérant trouver un emploi dans la région lyonnaise (37 au total).

La nouvelle branche LIP spécialisée dans le recrutement en CDI et CDD de professionnels du Bâtiment et de l’Industrie, a reçu plusieurs CV parmi lesquels un candidat s’est vu proposer un CDI en menuiserie.

Enfin, les chargé(e)s d’affaires spécialisé(e)s dans les métiers de bouche ont reçu 50 candidatures. Parmi elles, une personne a décroché une mission de travail temporaire et a commencé dès le lendemain ! C’est d’ailleurs la deuxième fois que cette situation se produit pour ce secteur.

Quels types de contrat privilégient les demandeurs d’emploi ?

Pendant deux jours, des profils très différents se sont présentés à nos équipes. Et si chacun travaille dans un secteur d’activité précis, le choix du type de contrat de travail n’est pas toujours très défini.

Nous avons reçu de nombreux(ses) candidat(e)s à la recherche d’un contrat d’alternance, d’apprentissage ou de professionnalisation. Ces étudiant(e)s semblent rencontrer de réelles difficultés à trouver une entreprise prête à recruter un(e) étudiant(e).

Pour répondre le mieux possible aux critères des candidat(e)s, nous posions systématiquement la question du type de contrat recherché. Nombreuses sont les personnes qui ont répondu ne pas privilégier le CDI, le CDD ou les missions de travail temporaire. En revanche, les candidat(e)s ont souvent exprimé leur volonté de trouver un emploi qui leur plaît, quitte à revoir leurs prétentions salariales à la baisse.

Des jeunes actifs aux salarié(e)s expérimentées, tous les profils représentés

Lorsque nous échangions avec les candidat(e)s muni(e)s de leur CV, certain(e)s étaient en reconversion professionnelle, ou l’envisagent fortement pour différentes raisons. Plusieurs personnes ont précisé qu’elles recherchaient un nouveau poste pour trouver un équilibre entre vie privée et vie active. D’autres ont affirmé qu’elles rencontraient des difficultés financières et semblaient être prêtes à accepter un poste qui, de prime abord, ne les auraient pas intéressées.

Vous n’avez pas pu vous rendre à l’événement ? Vous n’habitez pas dans la région lyonnaise mais recherchez un emploi ? Découvrez plus de 3 500 offres d’emploi sur notre site emploi !

Partager

Retour en haut